Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une créativité haute en couleur




Une créativité haute en couleur
Tahar Ben Jelloun récidive. L’art devient de plus en plus une matière de travail. Une matière à réflexion et à production. 
Après « Lettre à Delacroix », il vient de publier, aux éditions Gallimard, une autre lettre adressée à un autre artiste. Il ne cherche pas plus loin, en fait. Matisse fut son deuxième récipiendaire, un autre  prétexte, peut-être. 
La lettre pour celui qui avait passé un bout de temps au Maroc, à Tanger en particulier, fut accompagnée par d’autres écrits sur d’autres expériences dont beaucoup de précurseurs marocains, tels Gharbaoui, Chaibïa, Kacimi, Melihi... Il n’omet pas aussi de mettre l’accent sur une expérience singulière d’un grand romancier, qu’on connaissait comme conteur d’histoires. Un conteur qui, quand il tourne en rond, pense à Delacroix, à Matisse, à Claudio Bravo… 
Parler de l’art et des artistes hante, depuis quelque temps déjà, un écrivain qui « dessine (mal) depuis toujours. Cette imagination coloriée qui l’habite … attire l’attention d’un organisateur de grandes expositions en Italie et en Russie… « Une exposition a eu lieu à Rome le 18 avril 2013…» ! L’un de ses tableaux d’ailleurs est exposé au palais de Palerme, avec des peintres de renom. La presse en avait beaucoup parlé. Ce penchant pour l’art tire certainement sa légitimité de cet engouement sans fin. Pourtant, il n’entend rien assumer : « Attention, je n’ai aucune prétention, je ne suis pas peintre, je suis (simplement) un écrivain qui gribouille pendant qu’il téléphone …». 
Sur 230 pages, l’écrivain marocain d’expression française dresse un tableau en couleurs d’un genre artistique à part. Il ne fait pas moins émerger l’une des facettes de sa personnalité de créateur. « Je ne suis pas un vrai peintre, je suis un amateur qui s’amuse en jouant des couleurs et des formes ». 
Il commence son livre par une « Lettre à Matisse », où l’auteur raconte les circonstances ayant entraîné l’arrivée du peintre français au Maroc, et plus particulièrement à Tanger. Une véritable toile où il dessine la chambre d’hôtel de matisse, le paysage vu du balcon et même l’ambiance environnante. «La chambre 35 n’était pas grande, mais sa fenêtre était immense. Vous étiez là et vous observiez ce qui se passait dehors. Des hommes robustes en djellaba marron foncé, des femmes drapées dans un grand tissu blanc passaient …», lit-on dans cette lettre d’une quarantaine de pages. Mais, la phrase qui rend vraiment le vibrant hommage à l’artiste parisien est la suivante : « L’Orient est en vous, il n’est pas en face de vous, vous l’avez intégré en votre vision du monde et de sa représentation ». En passant donc, Ben Jelloun met au pied du mur tous les détracteurs de l’artiste et de son art. 
Ponctué d’œuvres d’art de différents artistes plasticiens qui ont marqué son auteur, ce livre qui présente aussi d’autres écrits sur l’art, s’ouvre sur une toile de Matisse intitulée : « Sur la terrasse » 1912-1913, exposée au musée Pouchkine. 
D’autres toiles vont se succéder, d’autres noms vont défiler, entre autres Claudio Bravo, Pierro Guccione, Ettore de Concilis, Jilali Gharbaoui, Chaîbia Talal, Mohamed Kacimi, Farid Belkahia, Hassan El Glaoui, Fouad Bellamine, Mohamed Melihi … chacun d’eux est une histoire à part. Celle de Kacimi a plus de résonance. « Nous étions en cours avec le doyen de la Faculté et philosophe Mohamed Aziz Lahbabi… un jeune homme poussa la porte et présenta timidement une peinture au professeur qui aimait faire de l’humour avec n’importe quoi. Il nous dit : « C’est un artiste. Et ça, c’est de l’art ».  

Mustapha Elouizi
Jeudi 26 Décembre 2013

Lu 426 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs