Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une création sur les processus d'égarement de l'être arabe : La pièce « Suicide au bord de l'amour » présentée à Meknès




Une création sur les processus d'égarement de l'être arabe : La pièce « Suicide au bord de l'amour »  présentée à Meknès
La pièce de théâtre "Suicide au bord de l'amour", jouée récemment à Meknès par l'atelier Adonis de Meknès relevant de l'Association marocaine des arts scéniques et visuels, a remporté un vif succès auprès du public de la cité ismaïlienne venu nombreux assister à la présentation de cette pièce, qui met l'accent sur les problèmes ardus auxquels est confronté l'être arabe.
Le public a admiré les capacités créatives et de mobilité des acteurs qui ont interprété la pièce théâtrale ainsi que les costumes qui ont contribué à donner de la vivacité et de la splendeur à cette pièce théâtrale, qui met en relief plusieurs problèmes s'articulant autour du thème du conflit mené par l'être à plusieurs niveaux au diapason d'une situation arabe marquée par ''l'égarement et la résignation''.
La pièce théâtrale, qui comprend 10 tableaux artistiques marqués par de belles expressions corporelles et plusieurs dialogues visant l'accomplissement d'une expérience célébrant la liberté, se base sur le recueil de poèmes du poète syrien Adonis intitulé ''Le Théâtre et les miroirs'', le recueil de poèmes de Mohamed Cherkani El Hassani ''Battements de mémoire'' et des poèmes du poète irakien Ahmad Matar.
Dans une déclaration à la MAP, le comédien et metteur en scène de cette pièce de théâtre, Abderrazak Mechati, s'est félicité de la profondeur de l'histoire relatée par ''Suicide au bord de l'amour'', mettant en exergue la situation arabe à partir des thèmes de ''l'égarement'' et de ''l'amour''.
Il a expliqué que la simplicité de la pièce de théâtre réside dans les mouvements d'expression des personnages, la mobilité, la composition reflétant le paradoxe que vivent les arabes aux niveaux existentiel et social.
''Suicide au bord de l'amour'', qui a été présentée depuis l'année 2007 dans plusieurs festivals de théâtre au Maroc, a été mise en scène par Abderrazak Mechati. La scénographie est signée Abderrahim Mechati et l'interprétation a été confiée à Abderrazak Mechati, Meryem Kaytouni, Sanaâ El Hadrati, Tarek Raki, Anas Lahmid, Hamza Chakd et Abdelhamid Zakaoua.

MAP
Samedi 8 Septembre 2012

Lu 166 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs