Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une centaine de morts dans un déraillement de train en Inde


Le réseau ferroviaire indien présente de fortes lacunes en matière de sécurité



Plus de 100 personnes ont été tuées dimanche dans leur sommeil dans le nord de l'Inde lorsque leur train a déraillé au milieu de la nuit, pire accident ferroviaire dans le pays depuis 2010.
Les 14 wagons de l'express Indore-Patna sont sortis de leurs rails à proximité de la ville de Kanpur, dans l'Etat de l'Uttar Pradesh (nord), vers 03h00 du matin dimanche (samedi 21H30 GMT) alors que la plupart des passagers dormaient.
"Le bilan a maintenant dépassé les 100 morts", a déclaré Daljit Singh Chawdhary, un responsable de la police d'Uttar Pradesh, indiquant que 150 personnes étaient blessées.
Un précédent bilan faisait état d'environ 90 morts.
Cet accident est le plus meurtrier depuis la collision d'un train avec un convoi de fret au Bengale occidental (est) en 2010. 146 personnes y avaient été tuées et plus de 200 blessées.
Les opérations de secours pour retrouver des survivants, ou des corps, dans la carcasse du train étaient toujours en cours en milieu de journée.
Les télévisions montraient des images d'un convoi incliné sur le côté, certains wagons à la tôle froissée comme du papier.
Des sauveteurs se frayaient un chemin au chalumeau dans l'amas de métal des wagons les plus endommagés.
Tous les hôpitaux de la région ont été placés en alerte et une légion d'ambulances a été déployée sur les lieux.
À Indore, ville du centre du pays d'où était parti le train, des proches inquiets des passagers se sont précipités à la gare, certains s'accrochant désespérément aux photos de leurs bien-aimés.
Le Premier ministre indien, le nationaliste hindou Narendra Modi, a exprimé sur Twitter son "indicible chagrin" face à cette tragédie.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident, encore inconnues dans l'immédiat. Les victimes seront indemnisées par l'Etat.
Des témoins ont déclaré avoir entendu un énorme bruit avant d'être brutalement projetés contre les parois du train.
"Nous avons été réveillés par un gros bruit ce matin. Il faisait une nuit d'encre et le vacarme était assourdissant", a déclaré un passager rescapé à la presse.
"J'ai de la chance d'être en vie et indemne. Mais ça a été une expérience de mort imminente pour nous", a-t-il ajouté.
Nitika Trivedi, une étudiante montée à bord du train avec sa famille, sera, elle, longtemps hantée par la vision des corps des passagers.
"Jamais de ma vie je n'avais vu quelque chose comme ça. Je suis remuée au plus profond de moi", a-t-elle déclaré.
Selon les médias locaux, le train transportait de nombreuses familles voyageant ensemble. Certaines d'entre elles se rendaient dans leur contrée d'origine pour des mariages, dont la saison bat actuellement son plein en Inde.
Le bras fracturé, une future mariée cherchait désespérément des traces de son père.
"Je l'ai cherché partout. On m'a dit d'aller voir dans les hôpitaux et dans les morgues mais je ne sais pas quoi faire", a déclaré Ruby Gupta à l'agence Press Trust of India.
Les autorités s'affairaient à permettre la reprise du trafic ferroviaire dans le secteur.
"Nous essayons aussi de dégager les rails et d'effectuer les réparations le plus vite possible", a déclaré à l'AFP Vijay Kumar, porte-parole des chemins de fer pour les régions nord et centre du pays.
Le réseau ferroviaire indien, l'un des plus importants du monde, présente de fortes lacunes en matière de sécurité mais demeure le principal moyen de transport permettant de couvrir de grandes distances dans ce vaste pays malgré la concurrence des lignes aériennes.
Le plus grave accident sur une ligne ferroviaire indienne s'est produit en 1981 lorsqu'un train est tombé dans une rivière, faisant 800 morts.
Le gouvernement Modi a promis d'investir 137 milliards de dollars sur cinq ans dans la modernisation et la sécurisation des chemins de fer.

Libé
Lundi 21 Novembre 2016

Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs