Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une centaine d’immigrants clandestins bravent le Détroit de Gibraltar

Partis du Maroc en fin de semaine, ils ont tenté d’entrer en Espagne




Une centaine d’immigrants clandestins bravent le Détroit de Gibraltar
Plus de 100 immigrés d’origine subsaharienne et maghrébine ont  tenté  de gagner l’Espagne depuis le Maroc en cette fin de semaine.
Selon les informations relayées par les médias espagnols, 15 seulement de ces immigrés ont pu réaliser leurs objectifs et atteindre la péninsule Ibérique. Neuf d’entre eux (huit hommes et une femme) ont été, selon « El Pais », repêchés par les services de sauvetage, samedi matin. Ils avaient des difficultés à marcher et étaient extenués. Trois autres immigrés ont été sauvés, samedi, par le navire « Gadir ». Les médias espagnols ont précisé qu’il s’agissait de Maghrébins et qu’ils étaient à bord d’un radeau gonflable sans pour autant mentionner avec précision leur nationalité.
D’un autre côté, les autorités marocaines ont pu sauver plus de 80 personnes qui étaient à bord de 11 zodiacs.
A noter que depuis presque une semaine, plus de 300 immigrés ont pu franchir le Détroit et 1680 depuis le début de cette année, selon les statistiques avancées par la presse espagnole. « El Pais » précise que l’avalanche enregistrée lors de cet été a dépassé de quatre fois celles enregistrées en 2012.
Mercredi dernier, le secrétaire d’Etat espagnol à la Sécurité, Francisco Martinez, a qualifié d’«exemplaire», la coopération du Maroc en matière de lutte contre l’immigration illégale.
«Le Maroc coopère de manière étroite» avec les services chargés de gérer les flux migratoires illégaux au sein du ministère espagnol de l’Intérieur, a assuré mercredi Martinez dans une déclaration à la presse à Huelva (Sud de l’Espagne), ajoutant que les deux pays entretiennent un «contact permanent» sur cette question.
Il a, également, salué l’«effort de coordination et le travail» réalisés par les autorités marocaines dans la lutte contre les mafias de l’immigration clandestine. Ces efforts ont donné des «résultats positifs», a-t-il assuré.
A cet égard, le responsable espagnol a indiqué que le nombre de clandestins arrivés en Espagne à bord d’embarcations de fortune a connu une baisse importante en comparaison avec l’année dernière.
Selon des chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur, le nombre des candidats à l’immigration clandestine interceptés sur les côtes espagnoles en 2012 s’est chiffré à 3.804 personnes, contre 5.411 personnes en 2011, enregistrant ainsi une baisse de 30%.
Depuis 2006, le nombre de migrants clandestins arrivés sur les côtes espagnoles a connu une baisse de 90,3%.

I.C
Lundi 19 Août 2013

Lu 1084 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs