Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une attaque déjouée à New York : Un Marocain accusé d’être à la tête d’un réseau terroriste




Une attaque déjouée à New York : Un Marocain accusé d’être à la tête d’un réseau terroriste
Un Marocain à la tête d’un réseau terroriste démantelé jeudi à New York. Mohammed Mamdouh, âgé de 20 ans, risque gros dans cette nouvelle affaire de terrorisme qui défraie la chronique. Mamdouh et son complice l’Algérien Ahmed Farhani, 26 ans, déférés jeudi devant la justice new-yorkaise risquent des peines à perpétuité. Ils sont accusés de complot terroriste contre des sites juifs et des synagogues dans l’Etat de New York.
D’après le procureur général de l’Etat de New York, qui a présenté jeudi à la presse toutes les preuves, le dispositif et l’armement saisi dans cette affaire, le réseau préparait entre autres un gros coup: une attaque terroriste contre l’«Empire State Building». Les deux accusés n’ont pas de complices. La police de l’Etat de New York et des services sécuritaires spécialisés n’ont pas trouvé de lien entre les deux présumés terroristes et les réseaux terroristes internationaux. C’est ce qu’a affirmé l’officier de police, Raymond Kelley, qui a mené de près l’opération de démantèlement de ce réseau.
Selon lui, «les deux accusés ont mis au point minutieusement, pendant plus de sept mois, leur plan terroriste qui cible à la fois l’«Empire State Building», des synagogues, des sites juifs, des sociétés, etc.» Ils auraient même acheté trois pistolets et des grenades pour mettre à terme leur plan terroriste qui ciblait en premier lieu des sites juifs avant de passer à la grande phase, celle de l’attentat contre l’«Empire State Building». La police a saisi tout l’arsenal dans l’appartement des deux accusés. Le réseau a été infiltré par un agent de police durant les derniers mois. Ce qui leur a permis de déjouer ce complot et de l’avorter au bon moment.
Notons dans ce sens que les deux accusés comptaient agir cette semaine en s’attaquant à différents sites et à de grandes personnalités juives. La police locale affirme qu’il ne s’agit guère d’une opération de vengeance, comme le prétend une certaine presse internationale, contre l’assassinat d’Oussama Ben Laden. Par ailleurs, les enquêteurs attestent que ledit complot est un acte terroriste individuel.  D’autre part, une enquête aurait été déclenchée en Belgique et en France pour déchiffrer certains contacts des deux accusés en Europe. Les enquêteurs ne négligent pas pour autant  une éventuelle connivence avec d’autres parties.

Rida ADDAM
Samedi 14 Mai 2011

Lu 605 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs