Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une attaque au mortier vise l'aéroport de Mogadiscio




Plusieurs obus de mortier ont été tirés dans la nuit de mercredi à jeudi sur l'aéroport de Mogadiscio, situé à côté de la principale base de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), ont rapporté des témoins.
 Des résidents des quartiers voisins de l'aéroport ont entendu des explosions dans la nuit et des sources aéroportuaires ont confirmé l'attaque.
 Aucune victime n'a officiellement été recensée, mais au moins un vol en provenance de Nairobi, transportant du personnel de l'Union européenne, a été annulé, selon un employé de l'aéroport ayant requis l'anonymat.
L'aéroport international Aden Adde, du nom du premier président somalien, est devenu une forteresse depuis que s'est installée juste à côté la principale base de l'Amisom, forte de 22.000 hommes et qui aide le fragile gouvernement somalien dans sa lutte contre les islamistes radicaux shebab.
 L'aéroport est défendu par l'Amisom, dont la base abrite également des bureaux des Nations unies, des organisations humanitaires et des ambassades.
 "Il y a eu une attaque au mortier contre l'aéroport la nuit dernière, plusieurs obus ont été tirés", a témoigné Bashir Hussein, qui vit tout près de l'aéroport. "J'ai entendu les explosions la nuit dernière, ça ressemblait à des obus de mortier", a confirmé un autre témoin, Mohamed Abdalla.
 L'attaque n'a pas été immédiatement revendiquée, mais les militants islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont l'habitude de mener de telles opérations à Mogadiscio.
 Chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions, ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides contre des cibles gouvernementales ou l'Amisom.
 C'est à l'aéroport de Mogadiscio qu'un avion de la compagnie Daallo Airlines avait dû effectuer un atterrissage d'urgence le 2 février, après qu'une explosion provoquée par une bombe eut fait un trou d'un mètre de diamètre dans son fuselage.
Au moins 15 personnes ont été arrêtées en relation avec cet attentat, qui n'a pas été revendiqué et pour lequel l'enquête se poursuit.

Vendredi 12 Février 2016

Lu 904 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs