Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une année record pour l'AFD au Maroc


831 millions d'euros de conventions signées en 2012



Une année record pour l'AFD au Maroc
L'Agence française de développement (AFD) a signé en 2012 huit conventions avec le Maroc pour un montant total de 831,3 millions d'euros, contre 380 millions d'euros en 2011, soit une hausse de plus de 118%, indique un communiqué de l'Agence.
Ces financements accompagnent la mise en œuvre de plans sectoriels, à savoir le Plan solaire marocain (prêt de 100 millions d'euros) pour la 1ère phase du projet de centrale de Ouarzazate, du pilier II du Plan Maroc Vert sous forme d'un programme d'appui dans le Nord du Royaume (prêt de 50 millions euros et une subvention de 300.000 euros) et du programme de création de plateformes industrielles intégrées et de technopoles (prêt de 150 millions euros en faveur de MEDZ, filiale spécialisée de la CDG), précise le communiqué.
Les financements sont destinés, en outre, à soutenir les grands projets et programmes structurants, dont le programme eau de l'Office chérifien des phosphates (prêt de 180 millions euros), la LGV Kénitra-Tanger (prêt de 220 millions euros), le Tramway de Casablanca (prêt de 23 millions euros), le projet d'extension des ports régionaux (prêt de 50 millions euros) et le renforcement du réseau de transport d'électricité (prêt de 57 millions euros).
La moitié de ces conventions, portant sur 410 millions d'euros, concerne des prêts "non souverains" qui sont accordés directement à des entités publiques et sans la garantie du Royaume. Il s'agit de l'OCP qui est devenu la 1ère contrepartie non souveraine de l'AFD toutes géographies confondues, MEDZ - la 1ère filiale de la CDG financée par l'AFD -, l'Agence nationale des ports, dont l'AFD est le 1er bailleur international, et Casa transports, 1ère société de développement local financée par l'AFD.
Par ailleurs, la rencontre à haut niveau Maroc-France, tenue en juillet 2010, avait fixé pour l'AFD un objectif de 600 millions d'euros de prêts concessionnels pour 2010-2012, rappelle la même source, ajoutant qu'en définitive l'AFD a accordé 720 millions d’euros de prêts bonifiés sur la période et les autorisations d'engagements ont atteint 1 milliard d'euros sur ladite période.

MAP
Jeudi 31 Janvier 2013

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs