Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une ONG marocaine solidaire avec le juge Garzon Baltazar




Une ONG marocaine solidaire avec le juge Garzon Baltazar
Les harcèlements judiciaires et extrajudiciaires dont est victime le juge espagnol Garzon Baltazar ne sont pas du goût d’une ONG marocaine qui lance même une pétition de solidarité avec les victimes de l’ère de Franco, et dénonce le jugement prononcé contre Baltazar par la Cour suprême, faisant état de suspendre ses fonctions en tant que magistrat. Pour cette ONG, il s’agit d’arrêter les investigations allant dans le sens de divulguer la réalité de l’Espagne franquiste.
Les initiatives du juge espagnol d’enquêter sur les crimes contre l’humanité commis à l’époque du général Franco, et en cherchant  dans les fosses communes  les cadavres  des victimes parmi les Républicains ne devaient pas plaire aux défenseurs du statu quo en Espagne. Au début de cette affaire, le Centre de la Mémoire commune et de l’avenir (CMCA) avait sollicité le juge Garzon à étendre le champ de ses investigations aux nombreux cas de disparition  parmi les  soldats marocains enrôlés du temps de Franco, dont des milliers d’enfants. La Cour suprême avait donné suite à la plainte déposée par l’organisation de droite « Mains Blanches » et a interdit ainsi au juge tout exercice de ses fonctions. Fin donc d’un feuilleton politico-historique mouvementé.
L’ONG marocaine estime que cette décision de la Cour suprême est à même d’occulter les réalités historiques et d’entraver l’ouverture d’un dossier sur la base duquel les deux pays peuvent procéder à une réconciliation avec le passé. Les Marocains qui ont mené une expérience originale au niveau de la justice transitionnelle ont le droit politique, juridique et moral de connaître le sort de milliers de leurs compatriotes enrôlés dans une guerre qui ne les concernait pas, alors qu’ils subissent les affres de la colonisation espagnole. 

Rachida Alami
Lundi 24 Mai 2010

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs