Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une Marocaine à l’honneur lors du colloque «Vivre Ensemble la Diversité-Dialogue des Peuples et des Cultures» : Le Trophée du Conseil décerné à Selma Bennani à Aix-en-Provence




Une Marocaine à l’honneur lors du colloque «Vivre Ensemble la Diversité-Dialogue des Peuples et des Cultures» : Le Trophée du Conseil décerné à Selma Bennani à Aix-en-Provence
Du 13 au 15 Décembre, a eu lieu à Aix-en-Provence la 3ème édition du Colloque « Vivre Ensemble la Diversité - Dialogue des Peuples et des Cultures », à l’initiative du Conseil Régional des Marocains de France de PACA ( Provence-Alpes-Côte d’Azur), qui a fait du dialogue inter   culturel un rendez annuel d’échange, d’amitié et de solidarité des civilisations et des peuples issus de notre mère commune, la méditerranée. Cette 3ème édition a mis un accent particulier sur la coexistence exemplaire des juifs marocains au Maroc. Lors de la soirée de clôture, un diner a été offert aux participants. Le Conseil a rendu hommage à 5 personnes qui œuvrent pour la tolérance, la paix et l’accès aux différentes formes de droits.
Parmi ces 5 personnes, Selma BENNANI, Présidente fondatrice de la Fédération Royale Marocaine des Sports Aérobics et Fitness qui s’est vue décerner le trophée du Conseil par Madame Françoise THERME, Adjointe au Maire d’Aix en Provence.
 «De par le monde, des femmes se battent au quotidien pour reconquérir des droits : droit à la santé, droit à l’éducation, droit à la culture, droit à la liberté, droit à l’accès au savoir, droit à la vie tout court, a déclaré Selma Bennani. Leur militantisme sur tous les fronts fait face aux innombrables problèmes que vit l’humanité, femmes, handicapés, enfants des rues, prostituées, repris de justice, populations subissant les affres de la précarité et de la pauvreté, afin d’améliorer leur vécu, et dépasser leurs difficultés, pour enfin recouvrer leur dignité. Depuis plus de 16 ans, la Fédération Royale Marocaine des Sports Aérobics et Fitness a ouvert ses portes à ces populations, le sport étant un vecteur d’estime de soi, et une locomotive sociale efficace, je suis fière de déclarer aujourd’hui, que des centaines de familles marocaines ont retrouvé une reconnaissance sociale, et in fine leur dignité grâce à ce sport. Des centaines de jeunes sont devenus la fierté de leur famille, de leur quartier et de toute leur ville. Les intellectuels parlent de « Fédération Citoyenne », les familles des quartiers parlent de « Fédération - Zaouïa ». Toutes ces appellations nous font plaisir et nous encouragent à continuer. Le combat n’est pas fini, il faut continuer, car le Maroc et les Marocains méritent le meilleur. Je voudrais remercier Monsieur Driss Méchioukhi pour la pensée qu’il a eue à mon égard, et voudrais dédier ce beau Trophée à toutes les Marocaines et les Marocains des deux rives qui le méritent plus que moi »

Rachid Wahib
Mardi 25 Décembre 2012

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs