Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une Jeunesse ittihadie forte pour relever les défis de l’avenir

Driss Lachgar préside la séance d’ouverture du Congrès régional de la Chabiba à Tétouan




Une Jeunesse ittihadie forte pour relever les défis de l’avenir
«La jeunesse marocaine a joué un rôle important dans le mouvement de protestation qui a abouti aux réformes constitutionnelles, mais elle doit assumer aujourd’hui la responsabilité de réaliser les revendications du peuple marocain dans l’édification de l’Etat démocratique et moderniste». C’est en ces termes que le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, s’est adressé à ceux qui ont assisté, le 30 août dernier à Tétouan, à la séance d’ouverture du Congrès régional de la Chabiba Ittihadia, tenu sous le thème «Pour une Jeunesse Ittihadie forte en vue de reprendre l’initiative et de relever les défis de l’avenir ».
La jeunesse, selon Driss Lachgar, se doit d’accomplir d’autres missions pour être au diapason des changements que connait la région et faire face à ceux qui en profitent  pour réaliser leurs intérêts personnels, en faisant allusion au PJD qui avait appelé à une marche pour l’expulsion de l’ambassadeur d’Egypte accrédité au Maroc. C’est archi-faux, a-t-il tenu à préciser, car les dirigeants de ce parti savaient que ledit ambassadeur était partant. D’ailleurs, ces dirigeants aux côtés de représentants d’autres partis politiques et d’associations de la société civile, avaient assisté à la cérémonie d’adieu organisée en l’honneur de l’ambassadeur égyptien. Au lieu de dire la vérité à leur Jeunesse, ils se sont empressés d’appeler à une marche, ce qui prouve que leur mode opératoire recourt à la duperie et au mensonge.
Driss Lachgar a évoqué, par ailleurs, la situation en Syrie. Il a précisé que l’USFP, conformément à ses principes et valeurs, a été le premier parti à condamner le régime syrien impliqué dans les massacres de son peuple, mais se refuse à toute intervention militaire, car, selon lui, aucun pays n’est habilité à intervenir militairement avec des moyen barbares, dans la mesure où le régime en place n’est pas seul à pâtir des conséquences d’une telle action.
Pour cette raison, il s’est déclaré contre la position officielle, car cela va à l’encontre de l’éthique et des conventions internationales. En revanche, il estime que l’USFP ne peut pas rester indifférent à l’utilisation des armes chimiques, à l’instar de ce qui s’est passé dans la localité de Ghouta.
Driss Lachgar a ajouté que l’USFP condamne toute violence contre le peuple syrien qu’elles soit commise par des forces étrangères ou rétrogrades, ou bien par les forces du régime, appelant, dans ce sens, la jeunesse marocaine à se mobiliser et soutenir tout mouvement démocratique en Syrie.
Lors de la séance d’ouverture, Houcine El Hassani a prononcé une allocution au nom du Bureau national de la Chabiba Ittihadia, au cours de laquelle, il a souligné que la  jeunesse constitue la base de toute action et de tous les projets de développement qui ne peuvent être réalisés sans une jeunesse forte, unifiée, et structurée.
Il a indiqué que l’USFP est devenu un chantier ouvert pour la restructuration du parti, le renforcement de ses rangs et le renouvellement de ses structures et ses secteurs, ce qui a permis au parti de devenir une institution forte sur l’échiquier politique national et un parti ouvert à toute la famille ittihadie.
Par ailleurs, l’intervenant a rappelé que le Congrès de la Chabiba sera tenu à la fin de cette année grâce à l’appui  du Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar et des membres du Bureau politique.
« C’est une réplique à tout ceux qui doutent de notre crédibilité, notre honnêteté et notre volonté à organiser un vrai congrès  pour tous les membres de la Chabiba», a-t-il tenu à préciser.
A noter que deux membres du Bureau politique ont assisté à la séance inaugurale de ce Congrès, en l’occurence Mohamed Derouiche et Hanane Rihab. Le secrétaire de la région Tanger-Tétouan, Mustapha El Karkeri et le secrétaire provincial de Tétouan, Abdelatif Bouheltit ainsi que d’autres cadres du parti de la région, ont pris part à cette séance.

Libé
Mercredi 4 Septembre 2013

Lu 962 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs