Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un visa pour la vie




Un visa pour la vie
Une histoire d’homonymie avec une Algérienne en délicatesse avec les services consulaires français d’Oran a condamné Aïcha Mokhtari à se voir refuser l’incontournable visa pour aller se faire soigner dans les hôpitaux de l’Hexagone. En dépit de l’intervention de l’intéressée et de sa famille auprès des autorités françaises dont des ministres et le Président Nicholas Sarkozy lui-même, l’erreur n’a pas été corrigée.
Pour ce qui est des autorités marocaines, elles n’ont pas levé le petit doigt pour garantir le droit aux soins à cette femme dont la souffrance allait crescendo.
Suite à son tragique décès, l’OMDH a mené une vaste campagne sous le mot d’ordre : "Pour qu’Aïcha Mokhtari ne perde pas la vie vainement : militons contre les conditions inhumaines vécues par les Marocains pour la délivrance d’un visa".

L
Vendredi 1 Janvier 2010

Lu 463 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs