Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un vent d'espoir souffle sur la Bourse de Casablanca




Après quatre mois consécutifs de baisse, la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC) parvenue à se remettre à flot durant le mois dernier, portant la variation annuelle de son indice général au-dessus du seuil de 1,20 %, contre -0,43% à fin juin 2015. 
 En effet, le marché boursier casablancais arrive à sortir de sa torpeur pour clôturer le septième mois de l'année sur une hausse respectable de 1,69% de son indice global, Masi, qui s'est établi à 9.740,01 points, à l'instar du Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, en appréciation de 1,86% à 7.983,10 points.
 Selon les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC), la BVC a réussi à rejoindre le territoire positif, après plusieurs séances d'hésitation, grâce notamment aux perspectives favorables énoncées par le Fonds monétaire international (FMI) pour le Royaume, ainsi qu’à l'amélioration de la croissance économique au second trimestre 2015, lesquelles ont contribué à insuffler une brise d'optimisme sur le marché casablancais.
 La société de bourse n'a pas manqué de souligner, dans ce cadre, la forte distinction des valeurs de Maroc Telecom et Ciments du Maroc, qui terminent le mois de juillet sur une progression de 8,63 % et 8,33 % respectivement. 
 En effet, le deuxième cimentier national a réalisé à fin juin 2015 un résultat net consolidé en bonification de 10 % à 501 millions de dirhams (MDH), ce qui en découle une marge nette de 26 %, en hausse de 0,58 pb en comparaison avec le premier semestre 2014.
 Ces deux Blue-chips, ont contribué, à côté, des cimentiers Lafarge (+3,68%) et Holcim (+1,38%) et du Groupe Attijariwafa Bank (+1,73 %), à hauteur de +2,32 % à l'amélioration du Masi au titre du mois écoulé, relève le CDMC dans son "Bilan annuel marché actions-Juillet 2015". Toutefois, 40 titres des 75 cotés ont terminé le mois en territoire rouge, avec des régressions mensuelles variant entre  -21,99 % et -0,05 %. 
 Pour sa part, la valorisation globale du marché s'est hissée à 496,27 milliards de dirhams (MMDH), en accroissement de 9,55 MMDH comparativement au 30 juin 2014, soit un rebond de +1,96%, tandis que le volume quotidien moyen de la BVC n'a guère dépassé 82,37 millions de dirhams (MDH), contre 146,07 MDH un mois plus tôt.
 Transigé à près de 95% sur le marché central, le volume transactionnel global échangé sur le marché actions de la Bourse de Casablanca s'est limité à 1,73 MMDH, en dégradation de 46,2 % par rapport à un mois auparavant.  De son côté, le volume sur le marché officiel ressort à 1,64 MMDH, en recul de 48,8% comparativement au mois de juin 2014.   Dans ce sillage, les analystes du CDMC notent que les valeurs IAM, Attijariwafa Bank, Cosumar et Colorado ont raflé plus de 58% des échanges, en affichant des volumes respectifs de 312,39 MDH, 233,44 MDH, 204,40 MDH et 101,61 MDH.

Libé
Samedi 8 Août 2015

Lu 2358 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs