Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un véhicule de transport de prisonniers attaqué en Algérie : Attentat contre une gendarmerie à Tizi Ouzou




Un véhicule de transport de prisonniers attaqué en Algérie : Attentat contre une gendarmerie à Tizi Ouzou
Un groupe terroriste a ciblé, mercredi 28 juillet, un fourgon cellulaire de transport de prisonniers, à Ait Yahia Moussa, sur la RN 25, reliant la ville de Tizi Ouzou à Draâ El Mizan, a-t-on appris de sources locales.
L’attaque a eu lieu aux environs de 13 heures. Le véhicule de la prison de Tizi Ouzou qui transportait des détenus, dont des terroristes, vers la maison d’arrêt de Draâ El Mizan, a été intercepté par les assaillants non loin de la l’intersection qui mène vers le village Lâalalène, à une vingtaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou.
Les individus armés, agissant à visage découvert, ont ouvert le feu sur le fourgon, blessant deux gardiens de prison. Après la riposte des éléments de l’escorte, les terroristes se sont repliés dans la forêt. Les deux blessés ont été évacués à l’hôpital Krim Belkacem de Draâ El Mizan. Leurs jours ne sont pas en danger, précisent encore nos sources qui ajoutent également qu’aucun détenu n’a réussi à s’évader.
Par ailleurs, un attentat kamikaze a ciblé dimanche aux environs de 3h45 du matin le siège de la brigade de gendarmerie de Beni Aissi, 15km au sud de Tizi Ouzou, dans la daira de Beni Doula.
Le kamikaze a foncé avec sa voiture sur la brigade de gendarmerie, mitoyenne du siège de l’APC, occasionnant d’énormes dégâts aux deux édifices. Le premier bilan fait état de la mort d’un gardien de nuit se trouvant à l’intérieur de l’APC. Huit gendarmes ont été blessés et évacués sur l’hôpital militaire d’Ain Naadja à Alger. De nombreuses habitations ont été touchées par l’explosion.
A rappeler d’autre part que le France mis en garde ses ressortissants contre le risque terroriste en Algérie.
Le ministère français des AE a renouvelé ses recommandations aux ressortissants se rendant en Algérie en raison est-il précisé du « risque terroriste élevé », leur demandant sur son site internet de « limiter leurs déplacements au strict nécessaire, particulièrement dans le grand sud, et de faire preuve de la plus extrême vigilance ».
Le ministère déclare dans sa publication datée du 30 juillet que le risque concerne « toutes les régions, aussi bien dans le Nord que dans le Grand Sud en raison du rythme d’action des groupes armés qui est redevenu dense ».
Ajoutant que même si « les forces de sécurité sont les premières visées, mais il ne fait aucun doute que des étrangers figurent aussi parmi les cibles susceptibles d’intéresser les groupes armés».
Ces mises en garde du Quai d’Orsay indiquent que le gouvernement français prend très au sérieux les menaces de l’organisation d’Al-Qaida au Maghreb après la mort de 6 terroristes lors du  raid menée par la Mauritanie et la France dans une tentative vaine de libérer l’otage exécuté depuis, Michel Germaneau.   

AFP, AP, Reuters
Mardi 3 Août 2010

Lu 1390 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs