Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un toxicomane trouve la mort à la brigade de la gendarmerie de Deroua

Des versions contradictoires circulent sur la cause du décès




Un toxicomane trouve la mort à la brigade de la gendarmerie de Deroua
Un homme présumé trafiquant de drogue est mort subitement, mardi 6 mai, peu de temps après avoir été amené dans les locaux de la gendarmerie de Deroua à Berrechid, a-t-on appris de sources concordantes. Les conditions de son décès ne sont pas encore claires pour le moment, mais des sources associatives assurent à Libé que l’homme en question, un diabétique, a commencé à hurler dès son arrivée à la brigade de la gendarmerie de Deroua pour être secouru. L’homme, qui s’est plaint de souffrances atroces, est décédé  peu de temps après son arrestation. A la gendarmerie, on soutient qu’il était en vie mais comateux quand il a été transporté aux urgences de Berrechid. Mais Hassan Lamkhanet, médecin à cet hôpital, a soutenu le contraire à Libé en précisant que l’homme était déjà décédé à son arrivée à l’hôpital. Une enquête aurait été ouverte pour déterminer les causes du décès et d’éventuelles responsabilités dans ce drame, indique-t-on.
Contactés une première fois le mercredi 7 mai, les éléments de la gendarmerie de Deroua n’avaient pas voulu s’exprimer sur l’incident, préférant ne pas faire de commentaire à ce propos. Mais selon des sources proches du dossier, l’homme en question serait un trafiquant de drogue et aurait été arrêté en flagrant délit, mardi dernier vers 16 heures. Des informations parvenues à la gendarmerie ont indiqué que le mis en cause écoulait sa marchandise dans la région de Deroua. Après avoir réuni suffisamment de données sur le présumé dealer, les éléments de la gendarmerie se sont déplacés sur les lieux où il était censé s’adonner à son activité illégale, indique-t-on. 
L’opération, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de lutte contre le trafic de drogue, s’est soldée par un résultat positif puisque le trafiquant a été arrêté et conduit à la brigade de la gendarmerie de Deroua. Il devait être présenté devant le procureur du Roi près le tribunal de Settat pour trafic de drogue, précise-t-on. 
Du côté des ONG locales, c’est tout un autre son de cloche. Un associatif de la région affirme à Libé que le mis en cause était un toxicomane et non un dealer. Ce mardi 6 mai, l’homme, qui était en compagnie d’une autre personne, se trouvait sur les lieux pour s’approvisionner en cannabis quand les éléments de la gendarmerie l’ont arrêté, a-t-on lancé. La drogue saisie par les éléments de la gendarmerie se trouvait à 500m de l’homme et aurait été abandonnée par des trafiquants de drogue qui seraient toujours en cavale, à en croire les mêmes sources. Lesquelles tiennent à souligner que Deroua est devenue un point noir en matière de trafic de drogue et de criminalité. « La situation est devenue inquiétante à Deroua. Ces derniers mois, la criminalité sous toutes ses formes a atteint des taux très élevés. Le phénomène est surtout dû à la consommation de psychotropes et de toute sortes de drogues», martèle ce même associatif.
Ce lundi 5 mai, les gendarmes ont mené une autre campagne contre des vendeurs notoires de stupéfiants au détail à Deroua. Une opération qui s’est soldée par l’arrestation de deux dealers dont le fils d’un magistrat. Les deux mis en cause, qui étaient à bord d’une voiture, ont été arrêtés en flagrant délit en possession de quantités importantes de drogue, a-t-on indiqué. Des recherches seraient toujours en cours pour arrêter d’autres dealers qui s’adonneraient à leur activité illégale dans la région.

Naima Charii
Vendredi 9 Mai 2014

Lu 1029 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs