Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un tout premier bilan fait état du décès de trois pèlerins marocains




Quelques jours après l’effondrement d’une immense grue sur la grande mosquée à La Mecque, faisant plus de 100 morts et près de 400 blessés de différents pays, un autre drame est survenu le jour de la fête du sacrifice après une bousculade à Mina, près de La Mecque causant la mort de centaines de pèlerins. La pire tragédie avait eu lieu en juillet 1990, année où une gigantesque bousculade s'était produite dans un tunnel de Mina, avait-on avancé, à la suite d'une panne du système de ventilation. 1.426 pèlerins étaient alors morts asphyxiés.
Un tout premier bilan fait état du décès de trois pèlerins marocains. C’est un communiqué officiel du Cabinet Royal qui a confirmé samedi que la mission marocaine avait poursuivi, sur instructions de SM le Roi Mohammed VI, «l'opération de recherche des pèlerins  marocains portés disparus et avait confirmé, jusqu'à présent, le décès de deux  pèlerins, une femme et un homme résidant au Maroc et d'un troisième, installé  en Arabie Saoudite, dont les familles ont été informées après confirmation de  leurs identités».
En outre, le communiqué du Cabinet Royal souligne que six autres personnes  blessées reçoivent les soins nécessaires dans plusieurs hôpitaux de l’Arabie Saoudite.
La même source a indiqué que «l'opération de recherche d'autres portés disparus parmi les pèlerins  marocains se poursuit en coordination avec les autorités saoudiennes compétentes, sachant que cette opération est très compliquée eu égard à  l'ampleur du drame et des conditions entourant l'opération de recherche des  victimes et de confirmation de leurs identités, souligne le communiqué, précisant que SM le Roi suit de près toutes les mesures relatives à cette opération». Et de conclure que  le Souverain «exprime aux  familles des trois victimes marocaines, ses vives condoléances et sa profonde  compassion, implorant le Tout-Puissant de leur procurer patience et réconfort  et d'entourer les innocentes victimes de son immense miséricorde et de les compter parmi les martyrs, tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés ».
Secouées par ce nouveau drame, les autorités saoudiennes ont ordonné l’ouverture d’une enquête approfondie pour élucider les circonstances de cette bousculade, même si le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le général  Mansour Turki avait déclaré que « les raisons apparentes de la bousculade font qu'un  grand nombre de pèlerins s'est trouvé en mouvement en même temps, à  l'intersection entre les rues 204 et 223 à Mina », ajoutant que «la grande  chaleur et l'état de fatigue des pèlerins ont contribué au nombre important des  victimes».
Mais apparemment, des dirigeants de certains pays comme la Turquie et l’Iran n’ont pas digéré ces explications en mettant en doute la capacité de l’Arabie Saoudite à organiser le Haj.
«Peut-on parler de «destin» pour ce qui s’est produit ? (...) Il y a des négligences en matière de sécurité; ces décès sont le résultat de ces négligences », a déclaré vendredi dernier Mehmet Ali Sahin, vice-président du Parti de la justice et du développement, cité par l’agence de presse turque Dogan. Et d’ajouter : «Si la Turquie était chargée d’organiser le haj, elle le ferait sans que personne ne subisse le moindre mal, avec l’aide de Dieu».
Par ailleurs, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, avait affirmé jeudi dernier que «la mauvaise gestion» des autorités saoudiennes était à l’origine de la bousculade dans laquelle plus de 100 Iraniens ont trouvé la mort. «Les dirigeants saoudiens, au lieu de renvoyer la balle, devraient présenter des excuses à la communauté islamique et aux familles endeuillées, accepter leur responsabilité dans ce terrible accident et remplir leurs obligations», a-t-il dit. Et d’ajouter: «Le monde islamique a de nombreuses questions, la mort de plus de mille personnes dans cet accident n'est pas une petite affaire».

T. Mourad
Lundi 28 Septembre 2015

Lu 912 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs