Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un téléfeuilleton sur Mohamed Hayani signé Kamal Kamal




Décidément, le réalisateur marocain Kamal Kamal est un spécialiste des sujets ayant trait à la musique. En effet, après "La symphonie marocaine", un film qui a connu beaucoup de succès, voilà qu'il entend réaliser une série télévisée sur le chanteur Mohamed Hayani.
Mais ce n'est qu'après avoir terminé le tournage d'un nouveau film intitulé "Assawt al khafi" (La voix cachée) qui connaîtra la participation d'acteurs de renom, qu'il va se pencher sur cette série qu'il avait proposée à la chaîne Al Oula.
C'est un feuilleton de trente épisodes qui ne se limitera pas seulement au regretté Hayani mais traitera de l'époque des années 70 considérée, à juste titre, comme la période d'or de la chanson marocaine. C'est aussi une occasion de faire la lumière sur les artistes qui ont marqué cette période, à commencer par Nass El Rhiwane, les frères Mégri, Tayeb Seddiki et d'autres.
C'est vrai que cette période a connu une grande effervescence sur les plans culturel et politique, d'où son importance, ce qui revient à dire qu'il s'agira aussi, en quelque sorte, d'un film documentaire qui fera connaître les évènements artistiques et culturels des années 70 aux jeunes d’aujourd’hui.
Et pour bien réaliser cette série télévisée et lui donner un maximum de consistance, Kamal Kamal a travaillé pendant trois ans pour bien cerner le personnage de Mohamed Hayani et donner le plus d'informations sur sa vie et sa carrière.
Il a ainsi rencontré des membres de la famille du défunt, des amis et a aussi fait appel à ses souvenirs, car Kamal Kamal a eu l'occasion de rencontrer Hayani qui s'était beaucoup illustré et qui a fortement marqué la scène de la chanson marocaine.
La série n'omettra pas non plus de souligner que ce chanteur exceptionnel était l'un des préférés de Feu Sa Majesté Hassan II qui a énormément promu la chanson marocaine.
Et on ne peut évoquer la carrière de Mohamed Hayani sans rappeler certains de ses succès comme " Rahila" qui constitue toujours l'une des chansons les plus célèbres et les plus réussies dans toute l'histoire de l'art marocain.
Mais c'était malheureusement une carrière relativement courte car la maladie n'a pas laissé à Mohamed Hayani le temps de donner davantage.
D'ailleurs l'on se souvient de sa mort et de l'affliction qu'elle a entraînée au niveau de tout le Maroc. Kamal Kamal tient à souligner cette tragédie qui a ému tout le monde surtout que le regretté était encore jeune et aimé de tous.
Une initiative très louable de la part de Kamal Kamal et de la SNRT car non seulement elle évoque le parcours de l'une des figures de proue de la chanson marocaine, mais, en plus, constituera une sorte de document très riche qui profitera aux jeunes générations qui ont, certes, entendu parler de Mohamed Hayani mais qui ne connaissent pas la période qui a hissé la chanson marocaine à un niveau très élevé et ce de l'avis de tous, même des Egyptiens.  

Libé
Samedi 2 Juillet 2011

Lu 2090 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs