Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un super Raja fait vibrer tout un peuple qui se prend à rêver




Un super Raja fait vibrer tout un peuple qui se prend à rêver
«Rdat Al-Oualida» du Raja s’est, in fine, avérée bien plus puissante que toutes les macumbas brésiliennes. En effet, la bénédiction maternelle a, une fois de plus, fonctionné en faveur des Verts puisqu’elle leur a permis d’écarter en demi-finale les Brésiliens de l'Atlético Mineiro par 3 à 1 au terme d’une rencontre qui très certainement, restera dans les annales du football national et surtout demeurera à tout jamais ancrée dans tous les cœurs des Marocains ayant vibré mercredi, en chœur et à l’unisson au rythme du désormais très célèbre tempo «d’Al-Oualida sifti laaka…». 
De cette prouesse, le Raja, entre de plain pied dans le happy few du gotha mondial et se donne le droit d’affronter samedi prochain le grand Bayern de Munich, champion d’Europe en finale de cette Coupe du monde des clubs 2013 que le Royaume abrite depuis le 11 décembre. Les hommes de Faouzi Benzarti qui de rencontre en rencontre sont montés en puissance, sont sur un nuage et ils peuvent à la faveur de cette brillante victoire continuer de caresser l’autre rêve que tout un peuple tout à fait acquis à leur cause espère voir se réaliser samedi. Mais pour l’heure, il savoure encore et délicieusement celle de mercredi qui aura définitivement réconcilié les Marocains avec leur football.
Sur la belle pelouse du Grand stade de Marrakech, ce sont des Rajaouis transcendés qui ont mené «sous» le tambour battant de leur exceptionnel public, les débats. Bien que les Brésiliens de leur touche magique nous ont à plusieurs reprises foutu bien des frissons, les coéquipiers de Mohsine Metouali parviennent à regagner les vestiaires sans encaisser de but mais sans en marquer non plus. 
Il a fallu attendre le début de la seconde mi-temps pour voir les choses bouger. L’autre Mohsine de service, Iajour de son nom, bien lancé par un Hafidi inspiré, ne ratait point son action de prédilection et imparablement trouvait le filet droit du gardien de Mineiro. 
Loin de soulager la galerie, ce but eut pour effet de rendre la rencontre plus difficile pour les Verts et face à un Atlético Mineiro vexé, le keeper marocain Khalid Askri constatait à ses dépens que sur coup franc, la patte magique de Ronaldinho gardait son efficacité légendaire. Mais qu’à cela ne tienne ! Ces moments pour durs furent-ils, ont été vite oubliés puisque lors des dernières minutes de jeu, ce sont les Rajaouis qui allaient dérouler. L’arbitre espagnol indiquait à juste titre le point de penalty à dix minutes de la fin et le valeureux capitaine des Verts Metouali ne se posait guère de questions. D’un crampon sûr, il transformait impassiblement. L’Atlético de Mineiro abdiquait et ne parvenait plus à revenir dans cette partie que, par contre, son vis-à-vis terminait en roue libre. Les joueurs du Raja feront chavirer de bonheur leurs fans et tout le peuple marocain quand l’inévitable Mabide d’un troisième but alourdissait la note. En effet, le Centrafricain reprenait victorieusement une balle de Moutouali qui s’était écrasée sur la transversale. Un véritable coup de tonnerre qui retentira longtemps sur nos pelouses. 
Le reste n’en devint que légende. Notre football national s’est transformé en référence grâce au RCA qui pour une seconde participation à ce stade est le premier et seul club marocain et arabe à obtenir un statut de finaliste au grand bonheur de tout un pays. On ne sait si c’est l’effet Benzarti ou tout simplement le talent d’une équipe libérée qui s’est exprimée en cette inoubliable soirée, mais en tout cas, on est en droit d’y croire devant cette performance historique. Pour peu que l’essai soit transformé en exploit et c’est le Maroc au firmament.
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 20 Décembre 2013

Lu 1282 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs