Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un spectacle riche en émotions

L’Orchestre Philarmonique du Maroc donne le “La” de la saison musicale




Un spectacle riche en émotions
Le  premier spectacle “Concerts du Nouvel An musiques de films” a eu lieu au cinéma Rialto, à Casablanca, où  deux écrans  géants étaient placés de chaque côté de l’Orchestre, pour projeter des extraits de films, simultanément avec l’interprétation des œuvres musicales. 
Comme à  son habitude, le chef d’orchestre, Bruno Membrey, a dirigé les musiciens avec une maîtrise qui n’a d’égale que sa perpétuelle bonne humeur. Cet ancien élève du Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris, en classes d’harmonie, contrepoint et orchestration, ce lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin,  dirige des orchestres un peu partout en Europe (France, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Bulgarie, Luxembourg, Espagne, Pologne) mais aussi au Maroc, en Tunisie, aux Etats-Unis,  et même en Chine et au  Kazakhistan. Une belle carrière bien remplie de ce chef d’orchestre qui se trouve être en même temps un virtuose du piano (il s’est produit, notamment, en soliste dans la « Rhapsody in Blue » de Gerswhin).
Malgré ses nombreuses responsabilités, ce chef d’orchestre hors pair ne se départit jamais de son humour. Et cela s’est reflété dans sa mise en scène originale qu’il a organisée avec l’OPM pour les concerts du Nouvel An. Dès la deuxième œuvre de John Williams, intitulée “Harry Potter “, il fut procédé à des déguisements variés, sans toutefois tomber dans le grotesque. A titre d’exemple,  quelques accessoires, tels  ces chapeaux pointus, portés par les flûtes, ont été très appréciés du public. 
La première partie  du spectacle était riche en émotions ,  avec l’interprétation  d’ “E.T” de John Williams, du “ Docteur Jivago” et de  “Lawrence d’Arabie” , de Maurice Jarre , mais aussi de “ Danse avec les Loups” , de John Barry,  “Gladiator” de Hans Zimmer et “1492 : Christophe Colomb”,  de Vangelis. 
Au début de la deuxième partie du spectacle, Bruno Membrey arborait un chapeau de cow-boy et entonnait, avec son harmonica,  l’air d’ Enrico Morricone “Il était une fois dans l’Ouest”. Assister au déguisement d’un chef d’orchestre, avec queue de pie et le voir chausser des lunettes pour interpréter “Le Parrain” de Nino Rota était  pour le moins inhabituel. En fait,  Le public de l’OPM est  plutôt habitué à  des spectacles classiques, pour pareil répertoire considéré comme savant et rigoureux. Mais ce concert a été l’occasion de montrer qu’une touche d’humour singulière peut parfaitement se conjuguer aux valeurs de la musique classique. 
L’orchestre a également interprété “Le Professionnel” d’Ennio Morricone, de même que le joyeux air “Rabbi Jacob”,  de Vladimir Cosma qui a reçu, à Cannes, le Grand Prix du disque de la musique de film. Quant au “ Pont de la Rivière Kwai”, de Malcolm Arnold, il s’est terminé sous un tonnerre d’applaudissements pour laisser place aux  “Parapluies de Cherbourg”, de Michel Legrand, et en dernier lieu à  “Mission impossible” de Lalo Schifrin. 
En complément, et pour le plus grand plaisir du public casablancais, Bruno Membrey a usé d’un sifflet et d’une casquette de gendarme, pour le fameux “Do you do you Saint Tropez”. 
Le chef d’orchestre et les musiciens ont été tellement acclamés et applaudis qu’ils sont revenus par trois fois, interprétant “Titanic” qui a profondément ému le public, en plus de la très célèbre “Panthère Rose” qui fit se trémousser les spectateurs sur leur siège,  et  puis le bis rythmé du  “Pont de la Rivière Kwai”.  
L’idée d’associer la bande-son à l’image était certes lumineuse, car ces extraits connus par un large public ont permis à l’auditoire de se remémorer d’inoubliables scènes de l’histoire cinématographique, lors de ce formidable concert de l’Orchestre Philarmonique. L’auditoire  a vraiment été comblé par un grand moment de musique, dans cette salle historique du Rialto. Un pur bonheur.  

Danaé Pol
Samedi 18 Janvier 2014

Lu 3490 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs