Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un second missile tiré du Yémen intercepté en Arabie Saoudite




Une cinquantaine de tués dans de violents combats entre soldats et rebelles
Un missile balistique tiré du Yémen a été intercepté dans la nuit de lundi à mardi en Arabie Saoudite, a annoncé la coalition arabe dirigée par Riyad qui soutient militairement les autorités yéménites contre des rebelles chiites.
Selon la coalition, il s'agit du deuxième missile tiré à partir du Yémen depuis le début de négociations de paix au Koweït entre les rebelles chiites et le gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, après un premier tir le 9 mai.
Ces tirs de missiles, imputés aux rebelles chiites et leurs alliés, des militaires yéménites restés fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, sont destinés à "rompre la trêve" instaurée le 11 avril au Yémen et à "saboter les efforts de de la communauté internationale pour faire aboutir les négociations de paix", a affirmé la coalition dans un communiqué.
Elle a mis en garde contre la répétition de ces tirs, avertissant qu'elle pourrait reconsidérer sa politique de "retenue pour défendre le territoire saoudien".
La coalition a indiqué avoir intercepté le missile et détruit ensuite la rampe à partir de laquelle il avait été tiré en territoire yéménite.
Dimanche de violents combats avaient éclaté entre soldats progouvernementaux et groupes rebelles chiites dans le sud du Yémen. Ils avaient fait une cinquantaine de morts dans les deux camps.
Une trentaine de Houthis (rebelles chiites) et une vingtaine de soldats progouvernementaux avaient été tués dans ces combats et une soudaine offensive des rebelles dans le secteur Assilane de la province de Chabwa avait été contenue avant que ces derniers n’aillent à la conquête de positions adverses qu’ils ont réussi à reprendre, aux Houthis.
Ces combats ont eu lieu en dépit d'une trêve qui tient plus ou moins bien et de négociations de paix qui se déroulent sous l'égide de l'ONU au Koweït depuis le 21 avril.
L'ONU estime que le conflit yéménite a fait depuis fin mars 2015 plus de 6.400 morts et déplacé 2,8 millions d'habitants.

Mercredi 1 Juin 2016

Lu 835 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs