Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un repris de justice décime sa propre famille : Carnage à Sidi Moumen




Un repris de justice décime sa propre famille : Carnage à Sidi Moumen
Un homicide des plus abjects. Les habitants du quartier Sidi Moumen à Casablanca se sont réveillés mardi sur un crime crapuleux  dans lequel quatre membres d’une même famille ont été sauvagement assassinés.
L’auteur présumé de ce forfait appartient à cette famille. Ägé de 23 ans, sans emploi et déjà avec un casier judiciaire bien chargé, il s’en est pris mardi à sa mère, à sa sœur enceinte, à son beau-frère et à son neveu âgé à peine de dix ans. Il n’a eu aucune pitié pour ses victimes qui ont dû rendre l’âme sur le coup.
La découverte des corps s’était faite ultérieurement, en début de soirée de mardi. Une enquête a été ouverte, alors que le présumé coupable est toujours en fuite, sachant qu’il avait fait un détour du côté de la maison de son père, aucunement épargné lui aussi. Le sort de celui-ci n’a pas été aussi dramatique que les autres du fait que le fils s’était contenté de lui asséner des coups de poing.
Retrouvant ses esprits, le père du présumé coupable s’était rendu sur les lieux du crime, informant par la suite la police sur l’endroit où devait se cacher son fils. Sauf que le déplacement des enquêteurs n’a pas débouché sur l’arrestation du présumé assassin.  A noter que le mis en cause, un accro de drogue, avait purgé une peine de cinq ans d’emprisonnement. Comme quoi, l’incarcération n’est pas faite pour remettre sur le droit chemin ces criminels excités qui, aussitôt, sortis de taule, la plupart d’entre eux succombent à leurs démons en commettant de nouveaux  forfaits. Et ce crime en est un exemple éloquent.

A.E.M
Jeudi 28 Janvier 2010

Lu 2005 fois


1.Posté par abdelhak le 28/01/2010 22:18
allah akbar allah akbar haram had chi w9a3 fi bladna la3ziza kanbriw n3arfo rir tiba walah had l machhad attar fiya b'zzzaf li darajat ani bkit wakha ma3raft ach yekoune darou lih hram ya9tol omo w khto a9rab nass walah wel janine w tefl sghir hada yestahal i3dam khass bih

2.Posté par dolpire le 29/01/2010 18:06
Bonjour,est-ce que ces drogués reçoivent des médicaments de substitution et sont-ils suivis dans les prisons?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs