Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un record d’affluence lors de la dernière édition de Mawazine




La 15ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde a été marquée par une affluence remarquable, avec plus de 2,6 millions de spectateurs et une série de records sur plusieurs scènes emblématiques.Hardwell et Maître Gims ont réuni à eux seuls 300.000 fans à l'OLM Souissi. "Mawazine démontre une fois encore sa forte attractivité et les liens de fidélité que le Festival a tissés avec le public, année après année. Cette exceptionnelle réussite a été marquée par une affluence remarquable, avec plus de 2,6 millions de spectateurs et une série de records sur plusieurs scènes emblématiques", précise le communiqué, ajoutant que Hardwell et Maître Gims ont réuni à eux seuls 300.000 fans à l'OLM Souissi, tandis que Najat Aatabou, Stati et Hajib ont attiré à Salé, lors de leurs deux soirées, une audience cumulée de 550.000 personnes. Ce succès a été rendu possible grâce à la Haute bienveillance de SM le Roi Mohammed VI dont le Haut patronage qui bénéficie à Mawazine depuis sa création, a garanti au Festival les conditions de son épanouissement et de ses performances, édition après édition, souligne Maroc Culture. Véritables moments de liesse populaire, la centaine de concerts organisée pour cette 15e édition a démontré combien Mawazine est le Festival de tous les Marocains.De nombreux temps forts ont émaillé ces neuf jours : Maître Gims a rendu hommage à Sa Majesté le Roi Mohammed VI en entonnant l’hymne national marocain à l’unisson avec le public ; Myriam Fares et Diana Haddad ont chacune entamé leur concert avec la chanson Sawt Al Hassan ; Wyclef Jean a fait monter des enfants du public sur la scène de l’OLM Souissi, avant de porter le drapeau marocain ; Saad Lamjarred, l’étoile montante de la musique marocaine, a livré sur la scène Nahda un show magistral au cours duquel le père de l’artiste, El Bachir Abdou, lui a remis le drapeau marocain; quant à la scène de Salé, réservée aux artistes du Royaume, elle a chaque jour affiché complet..., tient à rappeler la même source. Si Mawazine s’est imposé parmi les premiers et plus grands festivals de la planète, devenant pour la fierté de tous une vitrine du Maroc, c'est non seulement grâce à sa programmation de qualité mondiale mais aussi et surtout en raison du rôle et de la place du Festival au cœur des villes de Rabat et Salé : véritable moteur économique, Mawazine impacte positivement le chiffre d’affaires des professions du tourisme, crée des milliers d’emplois, valorise les compétences et savoir-faire locaux, et contribue à l’émergence de professions directement liées au monde du spectacle. Cette articulation entre la société, la culture et l’économie fait du Festival un événement véritablement unique en Afrique et dans le monde. Cité en exemple, bien au-delà des frontières du Maroc, Mawazine a incarné à merveille les valeurs de diversité, de tolérance et de partage portées par le Royaume.

Mercredi 22 Juin 2016

Lu 636 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs