Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un publicitaire propose de rebaptiser l’Afrique du Sud “Mandelia”




Un publicitaire propose de rebaptiser l’Afrique du Sud “Mandelia”
Un publicitaire sud-africain à succès Muzi Kuzwayo a proposé de rebaptiser l’Afrique du Sud “Mandelia”, en français la “Mandelie”, en hommage au héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela afin d’améliorer l’image de marque du pays à l’étranger et l’estime que les Sud-Africains ont d’eux-mêmes.
“Imaginez ce que serait de vivre dans un pays baptisé du nom d’un homme exaltant, exemple vivant du triomphe de l’esprit humain, au lieu d’un nom rappelant douloureusement une histoire peu délectable”, a-t-il exposé ce week-end dans le Sunday Times où il officie comme éditorialiste.
Avant d’ajouter: “Imaginez ce que serait de faire des affaires dans les capitales économiques du monde en disant aux gens qu’on vient d’un pays s’appelant la Mandelie”. Lundi, il a indiqué à l’AFP que son idée lui avait “valu quelques coups de téléphone intéressés”.
Selon lui, “le nom Afrique du Sud est une cage qui enferme l’âme de ses habitants et les empêche d’ouvrir leurs ailes et de décoller”. Il incarne “l’impossibilité pour les Sud-Africains de transcender leur histoire raciale”, marquée par l’oppression économique et le refus du droit de vote à la majorité noire jusqu’en 1994.
Beaucoup sont encore aujourd’hui sur la défensive, observe-t-il: “Nous portons nos défenses raciales comme le canard ses plumes. Qu’on soit raciste ou pas, l’Afrique du Sud c’est la question du racisme, et ceux qui disent +je ne vois pas les couleurs de peau+ sont considérés comme des hypocrites”.
“Il est temps de renommer notre pays (...) et je propose un nom qui unirait la plupart d’entre nous, la Mandelie. Cela dopera l’estime de soi (dans le pays), parce que nous serons comme nos voisins de la Namibie ou de Zambie”, poursuit M. Kuzwayo, chef d’entreprise et auteur de plusieurs ouvrages consacrée aux nouveaux consommateurs sud-africains noirs.
Prix Nobel de la paix 1993, Nelson Mandela a été de 1994 à 1999 le premier président noir de son pays, un dirigeant de consensus qui notamment a su gagner le coeur de la minorité blanche. Il a 94 ans.

Libé
Mardi 16 Avril 2013

Lu 141 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs