Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un projet touristique et urbanistique à forte dimension écologique à Nador : L’aménagement de Marchica mobilisera 45 milliards DH




Un projet touristique et urbanistique à forte dimension écologique à Nador : L’aménagement de Marchica mobilisera 45 milliards DH
Le programme d'aménagement et de développement du site touristique de Marchica (Nador), lancé en juillet dernier par SM le Roi Mohammed VI, émerge aujourd'hui comme un projet touristique et urbanistique d'exception, fondé sur un concept de développement à forte dimension écologique.
Ce programme de grande envergure, dont l'état d'avancement a été présenté mercredi à SM le Roi Mohammed VI, mobilise un investissement global estimé à 46 milliards de DH durant la période 2009-2025.
 Dans l'ensemble, la lagune de Marchica, étendue sur un arc côtier de 25 km, abritera sept projets d'aménagement et de mise en valeur de sites touristiques sur une superficie de près de 2.000 hectares. Il s'agit de la cité d'Atalayoun, la cité des Deux Mers, la ville nouvelle de Nador, la Baie des Flamants, Marchica sport, les Vergers de Marchica et le village des pêcheurs.
 Les investissements mobilisés par ce grand programme, dans le cadre de partenariats entre les secteurs public et privé, porteront sur des projets d'hébergement résidentiel (13,63 milliards DH), d'hébergement hôtelier (3,34 milliards DH), d'équipements et services (3,12 milliards DH) et d'infrastructures (8,26 milliards DH).
 A ce titre, il est prévu la réalisation de golfs, d'espaces dédiés aux sports nautiques et équestres, d'unités hôtelières, de zones résidentielles et de ports de pêche et de plaisance.
 Tous ces projets généreront environ 80.000 emplois, dont 15.000 durant les phases de réalisation et 65.000 à leur entrée en activité. Sans oublier les investissements indirects projetés pour les années à venir, estimés à quelque 17,58 milliards de DH.
L'ambition est de faire de Marchica, la deuxième plus grande lagune dans le bassin méditerranéen, un pôle touristique propre disposant d'un énorme potentiel d'attractivité.

La cité des Deux Mers en 2015
Les sept sites touristiques développés autour de la lagune seront réalisés sur plusieurs phases, selon un calendrier bien défini.
La première phase, lancée en 2009, consiste notamment en l'aménagement de la cité d'Atalayoun, alors que l'année 2010 verra le démarrage des travaux d'aménagement de la cité des Deux Mers. Elle consiste en outre en la création d'un port de plaisance et d'un chenal d'accès de Marchica. Cette phase sera achevée en 2015.
 Les sept projets touristiques, qui seront fin prêts en 2025, permettront la création de plus de 100.000 lits.
 La cité d'Atalayoun, caractérisée par la diversité de ses sites et de ses paysages, sera dotée de deux ports de plaisance, d'une académie de golf et d'un parcours de golf de 18 trous.
 Pour le projet de la cité touristique des Deux Mers, il consiste en la réalisation de 320 villas (1929 lits), 193 appartements (772 lits) et de deux hôtels (560 lits), le tout sur une superficie de 150.000 m2.
 La future cité, qui sera fin prête en juillet 2015, disposera aussi d'un centre méditerranéen de recherche en matière de développement durable.
Autre axe important de la première phase du programme de développement de la lagune de Marchica, la mise en place d'une passe et l'aménagement de la passe actuelle en port de plaisance, pour un coût global de 362 millions DH alloués à l'exécution des travaux (354 millions DH) et à la réalisation des études de suivi (8 millions DH).
 Les travaux de construction de la passe, qui s'achèveront fin 2010, comprendront en particulier le dragage de 1,8 million de m3 de sables pour la création du chenal de calibrage de la lagune, en plus de l'établissement de deux digues de calibrage.
 Pour superviser et mener à bien l'aménagement de la lagune, il a été procédé en mars 2008 à la création de "Marchica Med", une société anonyme à capital étatique, qui a mené une série d'études sur les aspects économique, social, environnemental, et ceux liés aux infrastructures et au transport. 

MAP
Samedi 12 Juin 2010

Lu 1113 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs