Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un projet photographique de Gabriela Grech : La ville de Larache en photos à Casablanca




La ville de Larache est à l’honneur à l’Institut Cervantès de Casablanca qui lui consacre une exposition photographique sur le thème «Larache/Al-Araich. Entre la mémoire et le présent ». 
Organisée en collaboration avec l’Ambassade d’Espagne au Maroc, le ministère de la Culture de l’Espagne et la Maison de la Méditerranée, cette exposition est un projet photographique de Gabriela Grech, originaire de cette belle ville du Nord du Maroc. Elle se tiendra du 15 septembre au 12 octobre prochain à la salle d’exposition de l’Institut Cervantès, à Casablanca.
« Larache/Al-Araich. Entre la mémoire et le présent » propose un voyage en images à la découverte d’une ville d’une extraordinaire beauté et dont les rues et ruelles renferment de grandes histoires. L’exposition invite le public à (re)découvrir la cité sous quatre angles. Derrière son objectif, Gabriela Grech explore la ville du point de vue social et urbanistique. Et s’intéresse particulièrement à la ville espagnole, au paysage humain, aux cimetières et aux nouveaux quartiers.
« Ces images montrent le partage et le dialogue interculturel du tissu social de l’enfance et de l’adolescence de l’artiste, pendant la période qui a suivi l’Indépendance. Il s’agit d’un travail sur la réalité, entre la mémoire et le présent, de la deuxième localité la plus importante du Protectorat espagnol (1912-56) et, par conséquent, sur une partie de l’histoire récente de l’Espagne connectée à sa tradition multiculturelle », explique l’Institut Cervantès.
C’est en 1993 que Gabriela Grech s’investit véritablement dans le monde de la photographie : elle participe alors à plusieurs séminaires et ateliers créatifs qui la confortent dans son choix et vont contribuer au fil des années à forcer sa carrière dans cette profession. « Par ce travail, l’artiste a tenté de récupérer pour le présent, le temps passé d’une société en extinction, en zoomant sur la valeur intrinsèque de sa pluralité culturelle et religieuse, tout en insistant sur le besoin de préserver un patrimoine culturel intangible et un paysage urbanistique en danger », ajoute-t-on à Cervantès Casablanca.  «Larache/Al-Araich. Entre la mémoire et le présent », qui bénéficie aussi de la collaboration de la Maison arabe, Fondation des Trois Cultures et Casa Sefarad, a remporté le Prix de la Création artistique de la communauté de Madrid. C’était en 2008.
Le vernissage de cette exposition, qui fera une escale à travers les six sièges de l’Institut Cervantès au Maroc, avant d’être présentée à la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée à Séville (Espagne), aura lieu jeudi 15 septembre à partir de 19h dans les locaux de Cervantès. 

ALAIN BOUITH
Samedi 10 Septembre 2011

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs