Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un programme réaliste et réalisable pour convaincre les électeurs de faire le bon choix





L’USFP fin prête à Marrakech



Marrakech est devenue depuis quelques décennies la destination favorite de millions de touristes, des hommes d’affaires et aussi des organisateurs de manifestations sportives.  Les observateurs du monde entier la considèrent désormais comme un lieu incontournable de rencontres de grande envergure. De ce fait, d’aucuns ne peuvent nier son rôle important dans l’épanouissement de la région et même du pays, et l’obligation de ses élus à être à la hauteur des attentes de ses habitants et de ses visiteurs. 
Conscients de cette situation, les candidats de l’USFP de la ville  s’emploient à montrer aux citoyens, programme réaliste à l’appui, l’importance de faire le bon choix en désignant ceux et celles qui les représenteront après le scrutin du 4 septembre prochain. 
Partant du caractère fâcheux voire malhonnête que revêtent les campagnes électorales de certains partis, Abdelhak Andalib, secrétaire régional de l’USFP à Marrakech et tête de la liste régionale, tient à préciser que les candidats du parti, choisis pour leur intégrité, leur niveau d’instruction, leurs compétences et leur connaissance des problèmes des citoyens font eux-mêmes leur campagne, aidés en cela par leurs proches, amis et familles pour être en contact direct avec les citoyens. Au lieu de charger des enfants à disperser des flayers dans les rues, les candidats et candidates usfpéistes vont à la rencontre des électeurs, cherchent à les convaincre par des arguments concrets et fondés sur le sérieux de leur programme, lequel  répond parfaitement à leurs attentes quotidiennes. 
Un programme qui prend en considération les aspirations de toutes les catégories sociales, tous âges confondus. Les jeunes et enfants en premier, et ce en leur garantissant des infrastructures de base pour leur instruction, leur formation  et leur épanouissement au niveau sportif et culturel. 
Concernant la participation féminine, Abdelhak Andalib a précisé que contrairement au passé où leur nombre était plutôt réduit, le parti présente des candidates qui jouissent d’une bonne réputation au sein du parti et de la ville en général. Des candidates choisies selon des critères rationnels, partant de leur implication dans la vie du parti en passant par les préoccupations des électeurs et surtout des électrices auxquelles le programme réserve un traitement personnalisé en vue de les intégrer dans la vie active. 
Et puisque Marrakech ne repose pas uniquement sur le secteur touristique, Abdelhak Andalib a présenté la partie du programme réservée aux artisans et à l’artisanat, en tenant compte d’une vision globale qui permettra de donner au secteur sa vraie place dans l’économie du pays. Le secrétaire régional s’est penché par la suite sur les volets relatifs à l’agriculture, à l’industrie et au traitement des déchets, sans oublier ce que le programme prévoit pour la moralisation de la vie publique, et ce en incitant la société civile à dénoncer la corruption, tout en adoptant des pratiques saines pour faire de Marrakech un vrai pôle d’attraction. Pour conclure, Andalib a précisé que les chances du parti lors des élections régionales et communales sont grandes à condition que  les règles du jeu soient respectées par tous.     




 

Khalil Benmouya
Lundi 31 Août 2015

Lu 386 fois

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs