Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un pont entre Dakhla et les Iles Canaries

Signature de deux conventions de coopération à l’issue des travaux du Forum socioculturel et économique maroco- espagnol




Ouvert mardi 23 février par le wali de la région entouré des élus, des représentants des autorités civiles et militaires locales et des composantes de la société civile, le Forum maroco-espagnol a clôturé ses travaux dans la soirée de jeudi à vendredi. Ce forum, le premier du genre,  organisé sous le thème «Les relations socioculturelles et économiques, un pont de développement entre Dakhla et les Iles Canaries»  par l’Association Seydati pour le développement et la solidarité et l’Association sahraouie pour le développement et la promotion de l’investissement (ASDI) a permis une prise de contact entre des  acteurs économiques, des intellectuels canariens, une frange de la société civile de Dakhla et des acteurs économiques de la région.
La cérémonie de clôture s’était caractérisée par la signature de deux conventions de partenariat. La première entre l’ASDI et la Confédération des hommes d’affaires canariens et la seconde entre l’Association Seydati et l’Association canarienne «Atlas».
La première convention porte sur la promotion de l’investissement et de la coopération entre la région de Dakhla-Oued Eddahab et les Iles Canaries et la création de toutes les conditions adéquates pour favoriser l’investissement, l’organisation de visites et de rencontres entre les acteurs économiques des deux rives afin de faciliter l’échange d’expériences et la tenue de réunions entre les hommes d’affaires des  deux parties pour la conclusion de conventions  de partenariats économiques, ainsi que l’organisation de journées d’étude, de sessions de formation et la recherche scientifique dans les domaines économique et social.
La convention porte également sur la création d’un office de coordination et de communication pour accompagner les investisseurs et en leur offrant de meilleures conditions pour  leurs investissements.
La seconde convention conclue entre l’Association Seydati et l’Association canarienne Atlas concerne la mise sur pied d’un accord-cadre pour la coopération et le partenariat en vue de promouvoir des échanges culturels et de développer  la promotion sociale entre les deux associations.
La cérémonie de clôture a également été marquée par la décoration de plusieurs personnalités ayant marqué les relations socioculturelles et économiques entre les Canaries et la région de Dakhla
Notons que lors de la cérémonie de lancement de ce forum, les différents intervenants ont mis l’accent sur l’importance de ce genre manifestation pour le rapprochement des peuples des deux pays. Selon eux, la ville de Dakhla est un symbole vivant de cet esprit d’ouverture et de multiculturalisme, de même qu’elle reflète les grandes mutations que connaît le Maroc sur les plans économique et social, d’où la nécessité d’aller de l’avant dans la réalisation des objectifs du développement durable dans la région et de consacrer les valeurs de solidarité et de respect mutuel entre les peuples marocain et espagnol.

Ahmadou El-Katab
Mardi 1 Mars 2016

Lu 1389 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs