Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un policier américain adopte l'enfant de 8 ans qu'il a sauvé de la maltraitance




Il avait découvert un enfant affamé, maigre, couvert de bleus et les mains attachées. Ce policier américain a décidé d'adopter le petit garçon de 8 ans qu'il avait sauvé. Et il ne s'est pas arrêté là.
Pour cet officier de police de Poteau, une petite ville d'Oklahoma, dans le sud des Etats-Unis, il était évident que l'enfant de 8 ans souffrant de malnutrition et violenté qu'il a secouru lors d'une opération deviendrait son fils.
L'histoire remonte à deux ans. Alors que Jody Thompson termine son service et s'apprête à raccompagner son co-équipier, il entend un appel de service pour un cas de maltraitance d'enfant. Avant de rejoindre la police de Poteau, il se trouve que Jody Thompson a été enquêteur pour le bureau du procureur et en charge de nombreuses affaires de ce genre. "J'ai pensé que c'était mieux que j'y aille", a-t-il raconté à CBS News.
Lorsqu'il arrive sur place, le policier découvre un enfant particulièrement maigre, les poignets attachés par une ceinture, le dos recouvert de bleus et avec une grosse bosse sur le front. Le petit garçon avait été jeté dans une poubelle remplie d'eau froide. "Il n'y avait pas un endroit de son corps sans bleu ou écorchure. C'est la pire chose que j'ai jamais vue", se souvient-il.
Le petit garçon, qui se prénomme John, a été aussitôt emmené à la brigade de protection des mineurs puis à l'hôpital. Depuis, Jody Thompson ne l'a pas quitté et est resté à ses côtés toute la nuit.
"Quand je l'ai vu dans cette maison tremblant, les mains attachées, trempé jusqu'aux os, j'ai su à ce moment que le seul endroit où il serait en sécurité, ce serait avec moi."
Le lendemain, le policier -déjà père de deux enfants de 15 et 8 ans et son épouse enceinte de leur troisième- soumet aux autorités une demande d'agrément pour devenir famille d'accueil. Deux jours plus tard, il ramène John chez lui. Mais la belle histoire ne s'arrête pas là.
Quelques mois plus tard, les services sociaux contactent le couple pour lui signaler que la mère biologique de John a accouché alors qu'elle était en prison. Et lui proposent d'accueillir le nourrisson, la petite sœur de John.
"Nous sommes allés la chercher à l'hôpital alors qu'elle n'avait qu'un jour et nous l'avons ramenée à la maison. Jamais dans ma vie je n'ai rêvé d'avoir une grande famille, mais Dieu avait des plans différents. J'aime tout ce qui m'arrive."
John a ensuite été officiellement adopté alors que ses parents biologiques -tous deux incarcérés- ont renoncé à leurs droits parentaux. Après une procédure judiciaire, sa petite sœur, Paizley, a également été adoptée un peu plus tard par la famille.
Fin juin, Jody Thompson a été distingué par les services de police. "Les actes de Jody et de sa famille sont inégalés", a déclaré le chef de la police de Poteau. "L'amour et la compassion qu'il a montrés pour ce petit garçon et sa sœur sont un exemple que tout le monde devrait suivre."

Vendredi 7 Juillet 2017

Lu 69 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs