Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un nouveau naufrage en mer Egée

Au moins six morts dont un enfant




Les corps de six migrants dont un petit garçon ont été repêchés mercredi matin par les autorités grecques au large de l'île de Kos après un nouveau naufrage d'un canot en provenance des côtes turques, a-t-on appris auprès les gardes-côtes.
Une opération de sauvetage était en cours pour retrouver des personnes portées disparues, trois selon le témoignage du seul survivant du drame. L'homme a réussi à nager jusqu'à la côte d'un îlot proche de Kos avant de prévenir les gardes-côtes du naufrage du canot.
 Trois patrouilleurs grecs, deux navires de l'Agence de surveillance des frontières européennes (Frontex) et un bateau d'une ONG grecque participaient à l'opération, selon les gardes-côtes. Ce naufrage intervient juste cinq jours après le naufrage de vendredi au large de l'îlot de Kalolimnos, proche de Kos, qui a fait 45 morts dont de nombreux enfants.
 Malgré les conditions hivernales et les restrictions imposées par certains pays européens, qui ont rétabli les contrôles à leurs frontières pour empêcher le flux migratoire, les arrivées se sont poursuivies au cours de janvier, près de 36.000 ont été enregistrées sur les îles grecques, selon l'Organisation internationale de migration (OIM).
 De retour mardi soir à Athènes d'une réunion à Amsterdam des ministres de l'Intérieur européens, où Athènes a été accusé de ne pas en faire assez pour endiguer le flux, le ministre adjoint à l'immigration Ioannis Mouzalas a dit craindre, auprès de l'AFP, la prolongation éventuelle jusqu'à deux ans des contrôles aux frontières intérieures de l'espace Schengen, comme certains pays le demandent.
 Cela mettrait la Grèce dans une situation "difficile", en lui faisant porter toute la responsabilité de la prise en charge des réfugiés, a-t-il dit.
Par ailleurs, cinq nouveaux corps ont été repêchés au large des côtes de la Malaisie mercredi, au lendemain du naufrage d'un bateau transportant des immigrés clandestins indonésiens, portant le bilan à 18 morts, a annoncé la police de ce pays d'Asie du Sud-Est.
 "Nous allons poursuivre les recherches car les investigations ont révélé que 30 à 35 personnes pouvaient se trouver à bord du bimoteur" qui a chaviré dans une mer agitée, a déclaré un commissaire de police malaisien, Rahmat Othman.
 Les cinq corps repêchés mercredi -- des hommes -- se sont échoués sur une plage dans l'Etat de Johor (sud), où les 13 premières victimes avaient été découvertes mardi.
 Les occupants de ce bateau "essayaient d'entrer illégalement en Malaisie", a ajouté Rahmat.
 "Nous pensons que les migrants manquants pourraient s'être noyés ou se cacher dans la jungle, en attendant que des passeurs les emmènent dans une destination sûre", a-t-il encore dit.
 L'embarcation aurait pu partir de l'île indonésienne de Batam pour rejoindre l'Etat de Johor, qui partage avec l'Indonésie une frontière maritime proche.
 La Malaisie, troisième économie d'Asie du Sud-Est relativement prospère, attire des travailleurs immigrés de pays voisins plus pauvres, tels l'Indonésie, le Bangladesh et la Birmanie.
 Au moins deux millions d'immigrés clandestins, en grande majorité d'Indonésie, travaillent en Malaisie, selon certaines estimations.
 Les accidents de ce type sont fréquents. Des milliers de migrants tentent de gagner ce pays à bord d'embarcations fragiles dans l'espoir de trouver un travail dans le bâtiment, à l'usine ou dans des plantations, secteurs souvent évités par les Malaisiens.

Jeudi 28 Janvier 2016

Lu 103 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs