Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un nouveau délai pour la présentation d'un gouvernement d'union en Libye

Crash d'un MiG 23 libyen après des raids contre l'EI




Le Parlement libyen reconnu internationalement a accordé un nouveau délai au Conseil présidentiel pour présenter un gouvernement d'union nationale que réclame la communauté internationale inquiète du chaos et de la montée du groupe Etat islamique (EI) en Libye.
Mercredi, le Parlement a précisé sur son site Internet que les députés ont décidé mardi de donner "un nouveau délai, jusqu'à dimanche, pour la formation du gouvernement d'union nationale", répondant ainsi favorablement à une demande du Conseil présidentiel.
 Ce Conseil, composé de neuf membres de factions rivales libyennes et dirigé par Fayez al-Sarraj, un homme d'affaires qui devrait devenir le futur Premier ministre selon un accord sous l'égide de l'ONU, devait initialement proposer une liste de ministres mercredi.
 Mais il avait demandé lundi à bénéficier d'un délai supplémentaire pour former cette équipe gouvernementale.
 L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Martin Kobler, a déclaré mercredi sur son compte Twitter que le Conseil présidentiel, réuni à Skhirat (Maroc) est "en réunion jour et nuit pour présenter une bonne liste pour le gouvernement d'union".
 Un gouvernement d'union est vu par la communauté internationale comme un élément clé pour mettre fin au chaos qui règne en Libye.
Outre les violences continues qui déchirent ce pays, situé à 300 kilomètres de l'Europe, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, deux autorités se disputent le pouvoir depuis un an et demi: un gouvernement reconnu par la communauté internationale exilé dans l'Est, et un autre basé à Tripoli proche d'une coalition de milices.
 Parallèlement, les jihadistes de l'EI ont renforcé leurs positions autour de leur bastion de Syrte, sur la côte méditerranéenne.
 Mais les parties libyennes peinent à s'entendre sur ce futur gouvernement malgré un accord sous l'égide de l'ONU signé entre certains représentants en décembre à Skhirat au Maroc.
 Un premier gouvernement de 32 ministres avait été annoncé le 19 janvier mais il a été rejeté le 25 par le Parlement reconnu par la communauté internationale.
 Lors d'une visite vendredi à Shahat (est de la Libye) où il s'est entretenu avec le président du Parlement reconnu, Aguila Saleh, l'émissaire de l'ONU, avait exhorté les parlementaires à accorder leur confiance au nouveau gouvernement d'union qui leur sera soumis.
Par ailleurs, lundi, un avion de combat du gouvernement libyen reconnu internationalement s'est écrasé lundi dans l'est du pays après avoir mené des frappes contre des positions du groupe Etat islamique (EI), selon des sources militaires.
Younes al-Dilani, le pilote de l'appareil MiG 23 "a survécu au crash" dans la région de Wadi Khaled, à environ 1.100 km à l'est de Tripoli, a indiqué à l'AFP Nasser el-Hassi, le porte-parole des forces loyales au gouvernement installé dans la ville d'Al-Bayda (est).
 Avant de s'écraser, l'avion a mené des raids sur des positions de l'EI dans des régions situées à une quinzaine de kilomètres de la ville de Derna.
 M. Hassi a refusé de révéler les causes du crash mais l'agence libyenne Lana, proche du gouvernement reconnu, l'a attribué à "un problème technique".

Jeudi 11 Février 2016

Lu 865 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs