Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un mort toutes les six secondes à cause du tabac




Un mort toutes les six secondes à cause du tabac
Le tabac continuera d’être un fléau à l’échelle de la planète dans les dix ans à venir en raison d’une augmentation du nombre de fumeurs dans les pays pauvres, en particulier en Afrique, selon une étude publiée vendredi.
Ce travail réalisé principalement par des chercheurs de l’Université de Tokyo et publié dans la revue médicale britannique The Lancet anticipe un total de 1,1 milliard de fumeurs en 2025 “si les tendances récentes se poursuivent”.
Le nombre de fumeurs tend à diminuer dans une majorité de pays à travers la planète, avec un recul observé dans environ les trois quarts des pays entre 2000 et 2010, indiquent ces chercheurs.
Mais, parallèlement, la tabagie tend à “migrer” des pays à revenus faibles ou moyens d’Europe et du Pacifique vers les pays d’Afrique et de l’est de la Méditerranée.
Si bien que les chercheurs mettent en garde contre une “épidémie de tabac” avec l’explosion du nombre des fumeurs dans les pays de ces deux zones et un “fardeau sanitaire supplémentaire important”.
Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ six millions de personnes meurent chaque année de la cigarette, en majorité dans les pays pauvres ou bien à revenus moyens.
Une personne meurt de la cigarette en moyenne toutes les six secondes et la cigarette est responsable d’un décès sur dix parmi les adultes.
Le tabac pourrait causer au total un milliard de morts d’ici la fin du XXIe siècle dont plus de 80% dans les pays à revenus faibles ou moyens si les efforts ne sont pas accrus pour lutter contre la cigarette, souligne The Lancet.
Des objectifs adoptés par l’OMS en 2013 visent à réduire de 30% la consommation de tabac pour les personnes de plus de 15 ans d’ici à 2025 (par rapport au niveau de 2010).
Mais “beaucoup de pays ne parviendront pas à cette réduction si la tendance actuelle se maintient. Plus d’efforts sont nécessaires pour arriver ou bien se maintenir à un niveau satisfaisant” en matière de lutte antitabac, insistent les chercheurs dans cet article.
Selon un autre article publié par The Lancet, la Chine, qui concentre le plus de fumeurs au monde, comptera trois millions de morts par an de la cigarette d’ici à 2050 si tendance actuelle se poursuit.

Lundi 23 Mars 2015

Lu 797 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs