Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un livre... une question : Zaid Ouchna et son “Honneur debout” en quête de grands écrans




Un livre... une question : Zaid Ouchna et son “Honneur debout” en quête de grands écrans
A peine sorti, le livre a été intercepté par le cinéma. L’histoire offre, en effet, une matière riche aux réalisateurs. Et bien avant que les férus du grand écran ne visionnent le film qui sera pris en charge par Ahmed Baydou, il serait intéressant de se pencher sur l’œuvre de son auteur Zaid Ouchna : «Zaid Ouhmad … un honneur debout». 
L’auteur qui ne prétend pas être un historien académique, ne cesse depuis longtemps de fouiller dans les dédales de l’histoire. Son dernier livre en est la preuve. Sur 174 pages, le récit est une fouille dans les faits et la réalité d’une époque, en l’occurrence celle de la colonisation. Le lieu de son histoire est le sud-est du pays, plus particulièrement les hauteurs de Baddou. L’époque : entre 1933 et 1936. Les personnages ne sont autres que ces petites gens d’Ayt Merghad… et si l’on avait obligatoirement besoin d’un héros, ce sera bien Zaid Ouhmad. 
Dans sa quête interminable pour compléter et recouper les histoires, le chercheur a dû investir toutes les données disponibles dans sa base-arrière : Goulmima, les villes voisines de Tinjdad et Tinghir mais aussi dans les montagnes environnantes. Rabat et Paris ont été également des lieux prisés par ce passionné d’histoire, de petites histoires, où le petit détail l’emporte sur le grand fait. Il suffit d’ailleurs de revenir aux livres de cet écrivain amazigh pour s’en apercevoir : «Asfafa n twengimt» et «Uddr n Umur» en disent long à ce sujet. 
Là, il va plus loin. Il veut relever le défi d’élucider les secrets de l’une des grandes batailles survenues au Maroc au 20ème siècle. En langue française, il raconte son histoire à travers des témoignages. Il s’agit de l’histoire d’un simple campagnard qui est devenu subitement un héros… malgré lui. Comment a-t-il tenu tête aux forces coloniales, aux goumiers marocains, aux enrôlés sénégalais et aux spahis algériens? Comment les a-t-il repoussés et battus au mont Baddou? Quelles sont les circonstances de sa mort? 
Zaid Ouchna qui renforce son récit de faits historiques puisés dans les archives françaises, défend surtout l’idée que la France a tenté de changer le mode de vie d’une population amazighe désarmée. Et qu’à travers des moyens de fortune, ces guerriers dont les survivants de la bataille de Boughafer (finie en 1933) et d’autres venus de toutes les tribus avoisinantes, ont pu mettre fin au mythe d’une France puissante et invaincue. Et comme à Boudnib, en 1908, les tribus ont oublié leurs querelles et se sont unies contre l’agresseur étranger.
Loin des sentiers battus et des versions officielles, l’anthropologue de terrain a surtout étudié des faits. Des archives françaises aux témoignages des survivants, il en a fait une version crédible. Mais, de toute l’histoire, l’entretien réalisé par Zaid Ouchna avec Aïcha Heddou reste particulier. Vivant, son témoignage revêt beaucoup de crédibilité étant donné qu’elle est l’épouse du fidèle compagnon de Zaïd Ouhmad. «Personne dans ce pays ne m’a demandé avant ce jour (août 1996) mon témoignage et personne n’a voulu savoir ce qui s’est réellement passé!», répond Aïcha Heddou qui n’hésite pas à souligner que les traîtres d’hier sont devenus des héros d’aujourd’hui. en combattants et les angéliques. Cet épisode reflète l’histoire de la résistance de tout un pays. 

Mustapha Elouizi
Vendredi 25 Juillet 2014

Lu 750 fois


1.Posté par Amazigh le 25/07/2014 14:57
le cinéma au Maroc étant ce qu'il est, je ne crois pas que le film sera à la hauteur. Il rejoindra la liste des pseudos "films" qu'on nous passe tout le temps a la télé, sans que personne ne leur accorde d'attention tellement ils sont nuls.

Quand à Zaid Oukhna, c'est une autre histoire ....

2.Posté par Omar n''baba ali le 02/12/2014 08:55 (depuis mobile)
Bravo à cet auteur et merci de rappeler le courage et l''honneur de ces hommes libres qui se sont bravement défendus. Respect.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs