Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un jeune Sahraoui kidnappé par la sécurité algérienne : Recrudescence des enlèvements dans les camps de Tindouf




Un jeune Sahraoui kidnappé par la sécurité algérienne : Recrudescence des enlèvements dans les camps de Tindouf
L’opposant au Polisario exilé en Mauritanie, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, a annoncé que la police politique algérienne a enlevé aux alentours des camps du Polisario à Rabonni, un jeune Sahraoui, disparu depuis le 15 décembre dernier.
La personne kidnappée s’appelle Ahmed Salem Jelloul. Elle conduisait un semi-remorque enregistré au nom de son père et serait un habitué de ce parcours qui mène des camps vers les marchés de Mauritanie.
 Selon Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, le jeune homme en compagnie d’un aide a été enregistré à la sortie du camp par les miliciens du Polisario. Il a accompli toutes les formalités d’usage dans ces lieux où les déplacements sont soumis à un contrôle.
Arrivé au niveau d’un check-point érigé par la DRS algérienne, Ahmed Salem a été tiré de sa cabine sans ménagement et embarqué de force dans un véhicule qui l’a emmené vers une destination inconnue d’où il n’est pas revenu jusqu’à aujourd’hui.
Sans lui présenter la moindre explication, les agents de la sécurité algérienne  ont remis les clés du véhicule à son aide, qui s’est chargé d’alerter la famille du chauffeur après son retour dans les camps.
Après avoir dénoncé le kidnapping du jeune homme et demandé aux autorités algériennes de le libérer, Ould Salma a, dans ce sens, demandé au HCR et aux ONG internationales d’intervenir auprès des autorités algériennes afin qu’elles mettent fin à de telles pratiques.
Ce n’est pas la première fois que de tels actes sont commis et beaucoup de familles sahraouies ont vu les leurs se faire enlever par les agents de la DRS et ne réapparaître qu’après plusieurs jours de détention arbitraire, en portant souvent de traces de tortures qu’elles ont subies lors des interrogatoire portant sur leurs appartenances politiques ou dans une tentative de les contraindre à dénoncer des opposants au Polisario.

Ahmadou El-Katab
Samedi 22 Décembre 2012

Lu 1038 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs