Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un imam de Tanger reproche à Driss Lachguar de ne pas vouloir s’allier avec le PJD

Exploitation abusive des mosquées par certains prêcheurs zélés




Un imam de Tanger reproche à Driss Lachguar de ne pas vouloir s’allier avec le PJD
L’imam de la mosquée Al Maqraa de la ville du Détroit s’est, en effet, attaqué dans son prêche du vendredi 28 février au Premier secrétaire du parti qui avait refusé de s’allier avec  le PJD, le parti du chef du gouvernement.
L’imam en question  qui a déversé sa colère sur Driss Lachguar s’est demandé comment ce dernier a osé faire publiquement cette déclaration, considérant cette position d’inique et de crime impardonnable.
Quelle sorte d’alliance cherche le leader de l’USFP qui exclut de ses probables coalitions les partis islamiques qui plus est dans un pays musulman? s’est interrogé l’imam. Parole d’effronté et de cynique, il a osé qualifier l’annonce du Premier secrétaire de signe de la fin des temps.
Les déclarations dangereuses de l’imam de Tanger n’ont pas laissé indifférents les fidèles  qui accomplissaient ce jour-là la prière. Ils ont exprimé leur refus de voir les mosquées exploitées par certains prêcheurs pour servir les intérêts du parti islamiste au pouvoir.
La position de l’imam constitue une violation flagrante des règles du prêche du vendredi. En effet, les imams ne devraient en aucun cas évoquer des questions politiques ou dénoncer les décisions des partis nationaux concernant la gestion de la chose publique. 
Cet acte abominable vient confirmer la mainmise du PJD sur les mosquées du Royaume, et ce à travers des imams d’obédience pjdéiste qui sont parvenus  à faire de ces lieux de culte un terrain de règlement de comptes avec les adversaires politiques du parti de Benkirane.
L’indifférence du ministère des Habous et des Affaires islamiques suscite maintes interrogations inquiétantes concernant ces actes qui n’ont de cesse de se produire au sein des mosquées. Ce qui, semble-t-il, s’apparente à une démission du champ religieux censé être à l’abri de ces comportements qui portent gravement atteinte aux fondements de la religion.
 

Larbi Bouhamida
Mercredi 5 Mars 2014

Lu 930 fois


1.Posté par plékhanov le 06/03/2014 11:09
Le cas n'est ,hélas, pas nouveau et ces prédicateurs , sinistres corbeaux qui n'ont rien dans le ventre à part leur manie de vouloir à tout prix politiser la Khotba, prolifèrent comme une vermine. Au lieu de se contenter d'enseigner aux fidèles les bases de la religion ,ils ne savent que les terroriser par des prêches qui s'attaquent aux responsables ,professent l'apostasie et promettent à tout le monde les flammes de l'enfer.
Avant ,les gens pratiquaient la religion en paix, s'éfforçaient de faire la différence entre le bien et le mal,s'en remettaient pour le reste à la miséricorde du bon Dieu et voici que des hordes d'imams ,de cireurs ,de marchands ambulants et autres ténébreuses petites gens venus de la lie de la société,n'ayant suivi nulles études théologiques sont apparus et ont commencé à semer le doute tant et si bien que les gens ne savent où donner de la tête.Pire encore ,même ceux qui ont pu faire des études dans le domaine s'inspirent de rites qui interprètent le Saint Coran et les Hadiths sacrés d'une façon hallucinante .
Ce qui frappe chez certains prédicateurs,c'est d'abord leur ignorance ;ils sont incapables de répondre aux questions les plus simples par exemple sur l'héritage ,c'est à dire qu'ils n'ont même pas appris le Coran et ont été faits imams ,mais retrouvent leur discours fleuve dés qu'ils peuvent exploiter quelque brèche et accuser de tous les maux les autres...
On connaît aussi des cas de femmes qui n'ont pas été plus loin que le CEP et qui ont pu obtenir l'autorisation d'enseigner dans le cadre des campagnes d'alphabétisation,mais qui se convertissent au prêche!
C'est dire toute la pagaille que vit le secteur de la religion dans ce pays.Il y a de toute évidence un vide juridique à combler ,or nous ne voyons rien venir et c'est consternant.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs