Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un évènement exceptionnel clôturera le Festival de Casablanca : 50 Cent en « guest star »




Un évènement exceptionnel clôturera le Festival de Casablanca : 50 Cent en « guest star »
A l’occasion de la septième édition du Festival de Casablanca qui se déroulera dans la ville blanche du 13 au 16 juillet prochain, la musique marocaine sera une nouvelle fois amplement mise à l’honneur. Les différents amateurs de chaâbi, hip hop, chanson amazighe, fusion, soul, ou encore du raï et de l‘aïta ne seront sans doute pas déçus. Cependant, l’organisation perpétue, encore cette année, la volonté affichée d’également laisser une place assez conséquente aux artistes de la scène internationale. De nombreux invités issus de divers horizons seront donc conviés.
L’un d’entre eux ne risque pas de passer inaperçu. Il s’agit de 50 Cent,  véritable star américaine du hip-hop. Aujourd’hui, l’homme est même devenu un «business man» averti possédant entre autres sa propre ligne de vêtements et même de cosmétiques ! Arès avoir vécu une enfance très difficile dans le quartier du Queens de New York, il accomplit une véritable «success story» typique du pays de l’Oncle Sam. En effet, en plus de dix ans de carrière, le chanteur a totalement acquis une notoriété d’ordre mondial. Il a souvent collectionné les records de ventes, et ceci dès son  premier disque «Long Play» (album complet) : «Get Rich or Die Tryin'», sorti en 2003, qui s’est depuis écoulé à plus de 15 millions d’exemplaires à travers le monde. Le titre de cet opus signifie littéralement «sois riche ou meurt en essayant de le devenir». Outre son succès annoncé, cette maxime douteuse est aussi fortement évocatrice de la réputation sulfureuse qui colle à la peau de l’artiste. Malgré cela, ce controversé rappeur new-yorkais demeure tout particulièrement apprécié dans le Royaume en grande partie chez les jeunes. Malheureusement pour ses nombreux fans, son premier concert dans le pays qui devait se tenir en 2008 au stade du R.U.C de Casablanca, a finalement été annulé. Mais qu’ils se rassurent ! «Fifty Cent» devrait cette fois-ci, selon toute vraisemblance, bien être présent dans la ville phare en clôture du festival, le samedi 16 juillet au soir, sur la scène de la corniche El Hank. Il ravira très probablement le grand nombre de spectateurs présents en passant en revue tous ses tubes sans oublier ceux de son groupe G-UNIT. Ainsi, on peut aisément présumer que tous les titres, devenus de véritables incontournables dans le monde du hip-hop, comme: «In da club», «Candy shop» ou encore «P.I.M.P.» seront repris avec conviction par la foule.
On ne peut qu’espérer que la présence de cette vedette américaine n’effacera pas celle des nombreux autres artistes, mais bien au contraire aura des retombées positives sur l’ensemble de la manifestation.

Dorian Gelis
Vendredi 8 Juillet 2011

Lu 800 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs