Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un espace exemplaire pour l'intégration dans le milieu socioéconomique

Centre de formation des non-voyants à l'informatique




Un espace exemplaire pour l'intégration dans le milieu socioéconomique
Le centre de qualification et de formation des non-voyants en informatique de Tétouan déploie, malgré ses moyens logistiques et didactiques limités, de grands efforts pour favoriser l'intégration socioéconomique de cette catégorie, selon des normes scientifiques et un système de formation exemplaire.
Ce centre, créé en 2008 par l'Association Louis Braille de Tétouan, a acquis en un temps record une grande expérience dans le domaine de la formation et de la qualification des non-voyants et des malvoyants en matière de techniques de communication, d'informatique et de développement des compétences, ce qui a contribué à la promotion des talents et l'amélioration des capacités des bénéficiaires.
Plusieurs d'entre eux ont ainsi réussi à intégrer le marché de l'emploi et faire valoir des compétences qui n'ont rien à envier à celles des personnes ne souffrant d'aucun handicap. Des bénéficiaires ont aussi pu poursuivre leurs études universitaires et contribuer à la recherche scientifique, en tirant partie des compétences acquises dans le centre pour mener des études et recherches dans des domaines aussi avancés que la biologie, la géologie et les sciences exactes.
Par ailleurs, le centre a aussi contribué à l'effort de lutte contre l'analphabétisme à travers des méthodes didactiques et pédagogiques dédiées à cette catégorie, notamment l'enseignement du système d'écriture Braille, en plus de l'organisation de visites aux musées et aux sites à intérêt historique et naturel, en utilisant des techniques adaptées permettant d'informer les non-voyants sur les caractéristiques et les détails techniques et historiques du site visité. A cet égard, il est à noter que la plupart des encadrants pédagogiques et administratifs du centre sont des non-voyants, qui se sont mobilisés volontairement pour aider les autres personnes atteintes d'handicaps visuels et partager leurs connaissances et leur savoir-faire dans le domaine de l'informatique et de la gestion.
 Dans une interview à la MAP, le président de l'Association Louis Braille, Abdellatif El Ghazi, a indiqué que quelque 300 personnes ont été formées dans ce centre depuis sa création, notant que les bénéficiaires sont originaires des différentes villes et zones de la région de Tanger-Tétouan et appartiennent à toutes les catégories d'âge.
Le centre permet à la personne non-voyante de développer son autonomie et suivre les nouveautés dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication, en plus de renforcer leurs compétences en vue d'intégrer le monde de l'emploi et réussir leurs études supérieures, a ajouté M. El Ghazi. Le centre entend augmenter davantage sa capacité d'accueil et de formation en renforçant ses moyens technologiques et son infrastructure, dans le but de servir le plus grand nombre possible de bénéficiaires, compte tenu du manque enregistré dans ce genre d'établissements au niveau de la région de Tanger-Tétouan, a-t-il affirmé.
M. El Ghazi a aussi relevé que le centre a bénéficié du soutien de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui a permis d'améliorer considérablement son rendement et de mieux répondre aux besoins des non-voyants.  De son côté, Mohamed Réda Ouchen, formateur principal du centre, a expliqué que les méthodes suivies dans la formation des non-voyants sont basées sur l'utilisation des programmes de lecture automatique et les outils informatiques adaptés au langage Braille afin d'utiliser au mieux les sens de l'ouïe et du toucher, ce qui facilite l'accès au savoir dans le domaine informatique, y compris l'utilisation du web et des outils de la bureautique informatique.
La formation est également personnalisée afin de s'adapter au niveau scolaire et aux capacités d'apprentissage de chaque bénéficiaire, a-t-il ajouté, notant que les techniques dédiées à cette catégorie ont connu de grandes avancées et permettent aujourd'hui de faciliter l'intégration des non-voyants dans leur milieu social et leur accès à l'enseignement et au savoir.
 
 

Par Abdelaziz Hayoun
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs