Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un effroyable meurtre secoue Jamaa Mazouak : Vent de panique à Tétouan




Un effroyable meurtre secoue Jamaa Mazouak  : Vent de panique à Tétouan
Encore une fois, le quartier Jamaa Mazouak de Tétouan défraie la chronique. Cette fois-ci, c’est le meurtre d’un habitant du quartier qui a secoué non seulement le voisinage mais également l’ensemble de la population tétouanaise. La victime n’est autre qu’un homme âgé (A. S.).
Tout meurtre suppose un mobile… Les deux compères, un couple marié (M. et F.), croyaient avoir trouvé la poule aux œufs d’or en la personne de leur voisin… Le vieil homme habitait seul et selon les dires des accusés, c’est une petite valise qu’il cachait dans une armoire de son appartement qui aurait attisé leur convoitise et….le meurtre. Pensant résolument que cette  valise contenait une grosse somme d’argent, ils auraient monté un scénario des plus machiavéliques… Le couple louait, depuis trois mois seulement, un appartement au rez-de-chaussée de la maison, théâtre du crime et qui appartenait au vieillard. Celui-ci habitait au premier étage. En se rendant quotidiennement à la terrasse pour étendre son linge, la femme aurait fini par entretenir une relation extraconjugale avec ce vieil homme. C’est d’ailleurs ce qui lui aurait permis de découvrir l’existence de cette valise mystérieuse. Malgré l’argent qu’elle recevait en contrepartie de sa relation et l’exemption de la somme du loyer, les convoitises ont redoublé d’intensité à la vue d’une telle valise cachée pouvant contenir des liasses de billets. Scénario d’un film d’horreur ? Certes, mais dans le cas qui nous intéresse, il s’agit d’une triste réalité.  La jeune femme décida de mettre son mari au courant de l’existence de cette valise. Et c’est à  ce moment-là que les choses se précipitèrent. En rentrant, un jour, de son travail, il décida avec sa femme de mettre leur plan à exécution. Pendant que la jeune femme tentait de l’amadouer, son mari le surprit par derrière en lui assenant plusieurs coups à la tête. Bien entendu, la valise fut dérobée et le couple vola également une somme d’argent que le vieil homme cachait dans sa bibliothèque. Ils abandonnèrent la victime baignant dans son sang. En descendant chez eux, quelle ne fut leur stupéfaction lorsqu’ils ouvrirent la valise. Elle ne contenait que des documents administratifs relatifs à sa propriété ainsi que des effets personnels. Ils  continuèrent leur vie quotidienne comme si de rien n’était jusqu’au jour où des odeurs nauséabondes émanant du premier étage avaient alerté des voisins. Les éléments de la sûreté nationale ont été appelés sur place. En ouvrant la porte de l’appartement de la victime, ils découvrirent l’innommable. Dans un premier temps, le couple s’est contenté de dire ne rien savoir mais après les nombreuses questions pressantes, ils finirent par avouer leur crime…. Une enquête a été immédiatement ouverte suivie d’une reconstitution du meurtre.

Amel NEJJARI
Mercredi 24 Juin 2009

Lu 816 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs