Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un discours Royal attendu pour demain : 40.000 bureaux de vote pour le référendum du 1er juillet




Un discours Royal attendu pour demain : 40.000 bureaux de vote pour le référendum du 1er juillet
Dans le discours attendu pour demain, Sa Majesté le Roi Mohammed VI devrait rappeler les phases du processus précédant le référendum sur la nouvelle Constitution et donner par la même le coup d’envoi de la campagne accompagnant ledit référendum.
Rendez-vous est donc pris, et maintenu, pour le 1er juillet 2011. Un rendez-vous avec l’Histoire. Les prémices d’une consultation qui ne doit en rien ressembler à toutes celles qui l’ont précédée sont là. On a de bonnes raisons de croire que le changement sera bien perceptible dès le déroulement du référendum et avant même l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution.
Il y aurait lieu de relever de prime abord que les délais ont été respectés.  Les cartes d’électeur sont d’ores et déjà prêtes, et l’opération de retrait se déroule tel que prévu. Jusqu’à hier mercredi, quelque 2,5 millions d’électeurs ont retiré leurs cartes.
De sources proches du ministère de l’Intérieur, on assure que pas moins de 40.000 bureaux de vote, gérés par 320.000 personnes, seront mis au service des votants. Le coup d’envoi de la campagne concernant la nouvelle Constitution doit être donné le 21 juin courant, soit à 10 jours du jour «J». A cet effet, le Conseil de gouvernement  a adopté, mardi, un projet de décret réglementant l’utilisation des moyens audiovisuels par les partis politiques et les organisations syndicales prenant part à ladite campagne.  Les temps de passage sur les quatre chaînes de télévision, Al Oula, 2M, Arrabiaa, et Tamazight de même que les radios nationales arabophone et amazighe seront arrêtés à travers une décision conjointe des ministres de l’Intérieur, de la Justice et de la Communication. Les critères retenus sont ceux spécifiés dans le Code électoral. C’est ainsi que les partis disposant d’un groupe au sein de l’une des deux Chambres du Parlement, ou ceux qui ont un nombre de députés ou de conseillers leur permettant de constituer un groupe, bénéficieront de douze minutes d’antenne réparties en deux séances. Concernant les partis représentés au Parlement mais n’ayant pas de groupe, le temps qui leur est imparti est de six minutes contre trois minutes pour les partis non représentés au Parlement. Pour ce qui est des syndicats, les cinq centrales les plus représentatives bénéficieront également de douze minutes de passage.  Une commission composée des représentants des partis politiques et organisations syndicales concernées, des représentants des différents moyens audiovisuels et d’un représentant  du ministère de la Communication  devra superviser l’utilisation des moyens audiovisuels publics.
Sur un tout autre plan, les résultats du vote ne seront officiels qu’après homologation de la part du Conseil constitutionnel, dans un délai maximal de six jours. Pour des raisons pratiques, enfin, l’opération de vote devrait s’étendre sur trois jours pour les ressortissants marocains résidant à l’étranger. 

M.B.A
Jeudi 16 Juin 2011

Lu 720 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs