Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un deuxième bébé pour Kate et William prévu en 2015




Un deuxième bébé pour Kate et William prévu en 2015
On ne sait pas encore exactement quand est prévue la naissance mais une chose est sûre: bientôt le prince William et son épouse Kate seront parents pour la deuxième fois en moins de deux ans.
Fille ou garçon, le futur bébé prendra la quatrième place dans l’ordre de succession au trône britannique, juste derrière son frère, le petit George, âgé de 13 mois.
Une nouvelle qui a suscité les messages enthousiastes des responsables politiques de tous bords, contents sans doute de cette bouffée de légèreté alors que le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, prévu le 18 septembre, s’est tendu ces derniers jours, avec une nette progression du oui.
La reine Elizabeth II, grand-mère de William, et les membres des deux familles sont “enchantés de cette nouvelle”, a également annoncé le Palais de Kensington, résidence londonienne du couple.
Comme lors de sa première grossesse, annoncée très rapidement, Kate, 32 ans, souffre de “vomissements gravidiques”, une forme de nausées violentes, qui l’avaient conduite à être hospitalisée lors de sa première grossesse.
“On a connu quelques jours difficiles, une semaine environ, mais évidemment nous sommes immensément ravis, c’est une grande nouvelle”, a déclaré le prince William, 32 ans.  “J’espère que les choses s’apaiseront et qu’elle se sentira un peu mieux”, a-t-il ajouté.
L’heureux événement a été annoncé pour expliquer l’incapacité de la jeune femme à accompagner son mari pour une visite officielle à Oxford.
Les maux dont souffre la jeune maman soulèvent également des interrogations quant au maintien d’une visite officielle qu’elle doit effectuer seule, pour la première fois, à Malte, fin septembre pour représenter la couronne britannique à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’île méditerranéenne.
Kate figure également dans la liste des invités de la cérémonie d’ouverture des Invictus Games, une compétition sportive pour soldats blessés  promue par le prince Harry, prévue mercredi dans la capitale britannique.
Un porte-parole du palais a indiqué que la participation de la Duchesse aux  événements à venir serait décidée “au cas par cas”.
Le Premier ministre David Cameron a été le premier à féliciter le couple se disant “enchanté de la bonne nouvelle”. Le leader de l’opposition travailliste  Ed Miliband et l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, ont également fait part de leur joie. Devant le palais, les promeneurs interrogés accueillaient la nouvelle avec satisfaction mais également une pointe d’humour.
“Félicitations! J’espère que c’est une fille. Un héritier et maintenant sa suppléante!”, s’exclamait Terry, une habitante du quartier de Notting Hill.
“C’est super qu’ils agrandissent leur famille”, a déclaré Gina, venue des Etats-Unis.
Sa compatriote Vicky se montrait pragmatique. “C’est intéressant mais pas bouleversant. C’est un jeune couple, ils ont un bébé d’un an et ils veulent probablement des naissances rapprochées, je peux le comprendre”.
Le palais Kensington n’a pas précisé quand le futur bébé était attendu mais habituellement l”hyperémèse gravidique” apparaît au cours des trois premiers  mois de la grossesse, laissant suggérer une naissance au début du printemps prochain. Le premier enfant du couple, qui s’était marié en avril 2011 sous les yeux  de quelque deux milliards de téléspectateurs, est né le 22 juillet 2013 à 16h24. George Louis Alexander avait soufflé sa première bougie lors d’une fête privée organisée par ses parents entourés d’amis et membres de la famille, dont  la reine.
Il n’avait que 27 heures d’existence quand il est apparu pour la première fois devant les caméras, enroulé dans une couverture blanche dans les bras de  sa mère, puis dans ceux de son père, devant quelque 200 journalistes qui  avaient campé pendant des semaines devant l’entrée de la maternité St Mary à Londres. 

AFP
Mercredi 10 Septembre 2014

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs