Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un cours supérieur de cancérologie broncho-pulmonaire samedi à Rabat : Le cancer du poumon tue de plus en plus au Maroc




Un cours supérieur de cancérologie broncho-pulmonaire samedi à Rabat : Le cancer du poumon tue de plus en plus au Maroc
«Innovations diagnostiques et thérapeutiques » est le thème du cours supérieur francophone de cancérologie broncho-pulmonaire qui  se tiendra  le 22 octobre à Rabat.
Organisé dans le cadre du Forum international du cancer, ce cours supérieur se décline en quatre sessions consacrées aux  innovations pré-thérapeutiques, chirurgicales et  médicales alors que la quatrième et dernière session prendra la forme d’une conférence magistrale du Pr Lechevalier, l’un des papes mondiaux du traitement du cancer.
La tenue de ce cours supérieur de cancérologie broncho-pulmonaire est apparue comme une urgence chez ses organisateurs. « Le cancer du poumon est de plus en plus fréquent au Maroc. C’est un cancer souvent irréversible quand il n’est pas pris tôt. L’âge moyen d’une personne atteinte d’un tel cancer se situe entre 40 et 50 ans dans notre pays. Il faut le savoir, les Marocains fument de plus en plus tôt. Les jeunes fument parfois dès 14 ans. Et le cancer des poumons ne touchent plus seulement les hommes mais aussi les femmes qui fument de plus en plus chez nous. Sans parler de l’absorption passive de ceux et celles qui ne fument pas mais qui vivent dans un environnement de fumeurs. C’est pourquoi nous disons avec force que la meilleure prévention est de ne pas fumer. Le tabac tue, c’est indéniable et on ne le répétera jamais assez », explique Dr Faouzi Habib, le président du cours.  Les thérapies ciblées, la place de l’endoscopie dans la prise en charge du cancer bronchique, le rôle de la radiothérapie, l’oncologie thoracique, le retard diagnostic du cancer bronchique ou encore l’expérience du centre d’imagerie oncologique Rabat Petscan sont autant de thématiques qui seront abordées lors de ce cours supérieur qui aura lieu samedi prochain.
Un cours supérieur mais aussi un hommage que les organisateurs ont tenu à rendre à un célèbre chirurgien thoracique, R. Galindo, qui a exercé près de 40 ans au Maroc. A 87 ans, Pr Galindo, celui-là même qui a formé plusieurs centaines de chirurgiens marocains,  vit aujourd’hui à Toulouse.

N.R
Mercredi 19 Octobre 2011

Lu 469 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs