Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un bombardement de l'Otan coûte la vie à deux enfants en Afghanistan


Les victimes ramassaient du bois et faisaient paître leur troupeau



Un bombardement de l'Otan coûte  la vie à deux enfants en Afghanistan
Le président afghan Hamid Karzaï a condamné dimanche un bombardement de l'Otan qui a tué deux jeunes enfants dans le sud de l'Afghanistan, que les forces de la coalition avaient pris pour des talibans.
"La guerre contre le terrorisme ne peut pas réussir dans les maisons et les villages afghans, mais dans les sanctuaires et les refuges hors de nos frontières", a lancé le chef de l'Etat dans un communiqué, présentant ses "sincères condoléances" aux familles des victimes.
Deux enfants de moins de 7 ans, selon M. Karzaï, de 7 et 8 ans selon Amir Mohammad Akhundzada, le gouverneur de l'Oruzgan, la province où s'est produit l'incident, ont été tués jeudi matin par des soldats australiens alors qu'ils ramassaient du bois et faisaient paître leur troupeau.
Le chef de l'armée australienne, le général David Hurley, a déclaré dimanche "regretter profondément que la force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf) soit responsable de la mort non intentionnelle de deux jeunes garçons afghans", ajoutant qu'il est "trop tôt" pour savoir "qui est responsable".
"Nous assumons l'entière responsabilité de cette tragédie", a de son côté affirmé le général Joseph Dunford, commandant de l'Isaf, dont font partie les troupes australiennes.
Les morts de civils dans des bombardements ou tirs de l'Otan, notamment celles d'enfants, ont provoqué à maintes reprises l'ire du président Karzaï, dont les propos sont toujours plus hostiles à la présence dans son pays des forces internationales.
La plus grande partie du contingent australien, fort de 1.550 hommes, est basée dans la province d'Uruzgan et se consacre à l'entraînement des soldats afghans en prévision du départ de l'essentiel des forces de l'Otan d'ici la fin de 2014.

AFP
Lundi 4 Mars 2013

Lu 137 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs