Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un bain de bouche pour éradiquer définitivement les caries dentaires




Les interventions onéreuses et douloureuses pour éliminer les caries dentaires pourraient bien faire partie du passé. Wenyuan Shi, microbiologiste à l'Université de Californie à Los Angeles est parvenu à mettre au point un bain de bouche qui serait capable de détruire de manière sélective les bactéries de la famille des Streptococcus mutans premiers responsables de la maladie infectieuse de la dent.
"Avec cette technologie antimicrobienne, nous pourrons éliminer la carie dentaire de notre existence", affirme le chercheur dans un communiqué. Une véritable révolution pour les initiatives de prévention qui tentent depuis des années de faire adopter les bons gestes d’hygiène buccodentaire afin de réduire les risques de caries.
Pour en arriver à obtenir le produit miracle, Wenyuan Shi et ses collègues ont cherché à comprendre dans un premier temps le comportement des S. mutans. Leurs observations révèlent une phase de croissance au cours de laquelle les microorganismes forment de petites colonies sur l’émail créant ainsi la plaque dentaire. Le métabolisme responsable du développement de ces bactéries transforme les résidus de substances nutritifs de la bouche en éléments acides capables de corroder la surface de la dent pour former la carie.
Une couche protectrice pour empêcher les bactéries de se développer
Partant de ce fait, les scientifiques ont mené une étude consistant à rechercher un principe actif  apte à détruire les S. mutans sans affecter toutefois les autres éléments contenus dans la bouche. Finalement, ils ont découvert un agent anti-microbien qui agit en développant une couche protectrice sur la dent empêchant la croissance des bactéries et ainsi la formation de caries. Un premier test clinique réalisé auprès de 12 sujets s’est révélé plus qu’encourageant. En seulement 4 jours de traitement, toutes les bactéries S. mutans ont été éliminées.
Les travaux menés depuis 10 ans par Wenyuan Shi ont été salués par la U.S. Food and Drug Administration qui a offert au chercheur une subvention afin de développer les essais à partir de 2010. Le chercheur est en outre soutenu financièrement par Colgate-Palmolive et C3-Jian Inc, une société dont il est lui-même créateur.

Maxisciences
Mercredi 30 Novembre 2011

Lu 1022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs