Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un attentat shebab contre un hôtel de Mogadiscio fait au moins treize morts










Un ressortissant chinois et un journaliste parmi les victimes



Au moins 13 personnes ont été tuées dans un attentat perpétré dimanche par les islamistes somaliens shebab contre un hôtel de Mogadiscio abritant des représentations diplomatiques, a affirmé lundi une source sécuritaire, révisant un précédent bilan de six morts.
"Les dégâts sont énormes et jusqu'ici la mort de 13 personnes, tous des civils innocents, a été confirmée", a affirmé Ahmed Ali, la source sécuritaire. Un véhicule piégé a soufflé la façade de l'hôtel Jazeera dimanche, au moment même où le président Barack Obama quittait le Kenya voisin pour l'Ethiopie, après y avoir affirmé que les islamistes somaliens étaient "affaiblis".
L’attaque à la voiture piégée, revendiquée par les islamistes somaliens shebab, illustre la menace que constituent toujours les insurgés, même si le président américain Barack Obama les juge "affaiblis". Dans un communiqué repris par des sites Internet proches des jihadistes, les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué l'attentat. Ils ont affirmé avoir agi "en représailles" à de récentes offensives menées contre eux dans le Sud somalien. 
Malgré leurs revers sur le terrain somalien, les insurgés multiplient les raids sanglants, dans le pays mais aussi au Kenya voisin. Le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a adressé ses condoléances aux victimes de cette "attaque terroriste haineuse". "Je suis sûr que nous vaincrons les terroristes", a-t-il ajouté.
L'explosion s'est produite dans l'hôtel Jazeera, qui est fréquenté par des membres du gouvernement somalien et des expatriés et abrite plusieurs représentations diplomatiques. L'établissement a été ravagé par l'explosion, qui a démoli une partie de ce bâtiment de six étages, ont rapporté des journalistes de l'AFP. Un haut panache de fumée noire s'est élevé au-dessus du centre de la ville.
L'hôtel se trouve près de la zone hyper-protégée de l'aéroport international qui abrite les Nations unies, des ambassades occidentales et le siège de la force de l'Union africaine (Amisom). Le bâtiment avait déjà été la cible d'attaques des shebab par le passé, et notamment d'un attentat suicide en 2012 alors que le président somalien se trouvait à l'intérieur.
Un citoyen chinois a été tué et trois autres blessés par l'explosion, a rapporté l'agence de presse Chine nouvelle, citant l'ambassade de Chine en Somalie. Des diplomates chinois, qataris et émiratis étaient dans l'hôtel lors de l'attentat. Des bureaux se trouvant dans l'hôtel et appartenant à l'ambassade de Chine ont été touchés par l'explosion, a rapporté Xinhua, l'agence de presse officielle chinoise.
Un journaliste, Mohamed Abdikarim, qui travaillait pour Universal TV, fait partie des victimes, a fait savoir le Syndicat national des journalistes somaliens, dans un message de condoléances adressé à sa famille.     
La Somalie est en état de guerre civile et privée de réel Etat central depuis la chute de l'autocrate Siad Barre en 1991.

Libé
Mardi 28 Juillet 2015

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs