Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un atelier de sensibilisation à Tanger sur le trafic illicite des biens culturels




Un atelier national d'information et de sensibilisation sur le trafic illicite des biens culturels sera organisé, les 5 et 6 mai à Tanger, par le ministère de la Culture et le Bureau de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour le Maghreb.
Selon un communiqué du ministère de la Culture, cet atelier s'inscrit dans le cadre d'une vaste action visant à renforcer ses capacités en matière de protection du patrimoine culturel national et en application des engagements du Royaume pour la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriétés illicites des biens culturels, rapporte la MAP. Troisième d'une série de quatre ateliers sur le trafic illicite des biens culturels, cette rencontre profitera à différents bénéficiaires, notamment les administrations et les services régionaux concernés par ce sujet, les ONG, les marchands d'art et d'antiquités, les universitaires et les journalistes, précise le communiqué. L'atelier vise à présenter les différentes conventions et instances internationales agissant dans le domaine du pillage des biens culturels, ainsi que les procédures juridiques et administratives liées au trafic illicite et appliquées par les autorités compétentes. Il permettra également d'approfondir la compréhension des acteurs concernés par la thématique des concepts et des instruments normatifs, éthiques et opérationnels afin de lutter contre le vol et le transfert de propriétés illicites des biens culturels, de sorte que le Royaume puisse disposer de compétences pour la sauvegarde de son patrimoine culturel.
Ces journées seront animées par un noyau de formateurs nationaux, constitué dans le cadre du lancement du projet "Formation de formateurs sur la lutte contre le trafic illicite des biens culturels au Maroc", et qui sont issus, notamment, du ministère de la Culture, du ministère de la Justice et des libertés, de la Gendarmerie Royale, de la Direction de la sûreté nationale et de l'Administration des douanes et des impôts indirects, relève la même source. Cet atelier s'inscrit dans le cadre de l'appui technique de l'UNESCO et de l'Agence espagnole pour la coopération internationale au développement en faveur du renforcement des capacités nationales dans la lutte contre le trafic illicite des biens culturels.

Libé
Samedi 30 Avril 2016

Lu 310 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs