Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un atelier a été organisé dernièrement au Caire : Formation dans les domaines de l’eau et de la terre




Un atelier a été organisé dernièrement au Caire : Formation dans les domaines de l’eau et de la terre
Un atelier /formation a eu lieu dernièrement au Caire autour du thème « L’eau et la terre » à l’initiative du Conseil arabe de l’eau en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le renforcement des capacités et de lutte contre la désertification, en collaboration avec le Centre national pour le développement des capacités. Selon Mohamed Tafraouti, président du Réseau marocain de la presse environnementale et de développement durable, les participants à l’atelier/formation ont planché sur les nouveautés du domaine des ressources en eau et naturelles et des procédures mises en place par les acteurs concernés pour lutter contre la dégradation des sols et prévenir la  pénurie d’eau.
Le rendez-vous international a été l’occasion de présenter l’état de santé des terres et des ressources en eau dans les pays arabes qui ont convenu le montage d’un programme de sensibilisation au phénomène par une mobilisation des médias.
Des visites ont été programmées sur les  lieux entamés par les effets de la désertification non loin de la capitale égyptienne et des programmes de lutte contre l’avancée inexorable des sables, à l’image des plantations de bananiers, d’oliviers, de palmiers dattiers, des projets qui contribuent au développement durable dans ces zones.
L’atelier/formation, animé par des experts de l’Inde, de Hollande, d’Allemagne, du Soudan, d’Egypte et du Maroc (Hamou Al Amrani, coordonnateur régional du Nord de l’Afrique et du Moyen-Orient du projet Wadimina) a profité à une vingtaine de participants du Soudan, de Jordanie, d’Algérie, du Liban, du Yémen, d’Egypte et du Maroc.
L’une des recommandations de l’atelier / formation sur la terre et l’eau focalise les efforts sur la mise en place d’un réseau de journalistes arabes autour de la thématique de la terre et de l’eau avec la multiplication de sites électroniques arabes spécialisés dans l’environnement.

Nour-Eddine Salouk
Mardi 17 Février 2009

Lu 213 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs