Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un arrêt qui porte atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc




L'arrêt du tribunal de l'Union européenne sur l'accord agricole Maroc-UE est une décision dangereuse qui porte atteinte à l'intégrité territoriale et à la souveraineté nationale du Royaume, estiment des associations de la région de Dakhla-Oued Eddahab.
Dans un communiqué, l'Association pour l'intégrité territoriale, le développement humain et les œuvres sociales, l'Association régionalisation avancée et autonomie et la ligue nationale pour la défense des droits de l'homme et le soutien au plan d'autonomie dans la région de Dakhla-Oued Eddahab dénoncent cette décision "injuste" qui ne se conforme pas aux conventions et traités internationaux aussi bien bilatéraux que multilatéraux.
Faisant part de leur étonnement suite à cet arrêt, ces associations formulent le vœu de voir l'Union européenne prendre les décisions qui s'imposent en vue de rectifier cette décision.
Elles appellent aussi à maintenir la vigilance en vue de faire face à toute action visant à porter atteinte aux intérêts suprêmes du Royaume, exhortant l'UE à s'attacher au dialogue "sérieux et objectif" en vue de faire prévaloir les aspects légaux des conventions internationales sur les considérations d'ordre politique.
Et de réitérer l'adhésion effective des populations du Sahara marocain à la gestion de leurs affaires locales dans le cadre de la régionalisation avancée à travers le modèle de développement des provinces du sud lancé par S.M le Roi Mohammed VI à Laâyoune à l'occasion de la célébration du 40e anniversaire de la Marche Verte.
Par ailleurs, l’arrêt du Tribunal de l'Union européenne est une atteinte aussi ben à la souveraineté de l'Europe que du Maroc, a souligné l'universitaire et chercheur dans le domaine des droits humains, Hassan Hjiej. 
Cet arrêt, truffé d'erreurs, est un parti-pris flagrant en faveur du polisario et de l'Algérie, a précisé le chercheur dans une déclaration à la MAP. 
Tout en s'interrogeant sur les motifs à la base de cette décision, le chercheur a fait état de manœuvres et intrigues ourdies par les ennemis du Royaume pour le forcer à renoncer à ses positions constantes. 
Cet arrêt dénote un déficit d'information ou une méconnaissance de la part des juges du Tribunal de l'UE de la question du Sahara marocain et du projet de régionalisation avancée, ainsi que des investissements réalisés et des changements intervenus dans les provinces sud depuis leur retour à la mère-patrie, a précisé l'universitaire. 
Il a souligné que le grand perdant sera l'Europe vu l'importance de ses relations de coopération avec le Maroc et le volume des échanges commerciaux entre le Royaume et les pays européens.
Cette décision est une "réaction de l'Algérie et du polisario au discours prononcé par S.M le Roi Mohammed VI à l'occasion du 40è anniversaire de la Marche verte depuis la ville de Laayoune. Elle constitue une tentative de la part des dirigeants algériens pour nuire aux intérêts économiques du Royaume et porter atteinte aux relations internationales diversifiées du Maroc. 
L'arrêt, qui suscite moult interrogations, ne portera nullement atteinte au partenariat maroco-européen qui est profond et qui touche divers domaines dans le cadre du statut avancé accordé au Maroc depuis 2008, a-t-il noté.

Libé
Lundi 14 Décembre 2015

Lu 1125 fois


1.Posté par mohamed le 14/12/2015 08:06
Honnêtement,ce n est pas une poignée de sahraouis séquestrés ,vivant dans des conteneurs sous 40 degrés a l ombre sans eaux ni électricité et sans ressources peuvent se payé des avocats VIP en Europe pour contrer des accords économiques avec l europe !!!
Je vous laisse devinez celui qui est derrière ses coups bas.....mais dans la réalité ils nous lancent leurs dernières cartouches qui nous font plus rien,
Toutes ses actes mediocres finissent en général dans la poubelle de l histoire sans avoir aucun impact sur quoique ce soit sur l intégrité du territoire marocain.
Le temps nous donnera raison ......

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs