Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un arbitrage calamiteux, un petit Raja et...terminus




L’année de tous les ratages pour les Verts



Un arbitrage calamiteux, un petit Raja et...terminus
C’est parti pour de longues et nonchalantes vacances pour le Raja. Après avoir été éjecté de la Ligue des champions, voilà le club casablancais mis hors course de la Coupe de la CAF. Dimanche au stade olympique de Sousse, les Verts n’ont su préserver leur avantage du match aller (2-0) pour se faire battre par 3 à 0 par la formation tunisienne de l’Etoile Sportive du Sahel pour le compte du match retour des huitièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération africaine de football.
Il faut reconnaître que le Raja a vu de toutes les couleurs en subissant un arbitrage maison qui a faussé la partie, favorisant des Etoilés qui, apparemment, n’avaient pas besoin d’un coup de pouce. L’expulsion non méritée de Jbira dès les premières minutes de jeu a été un coup de massue pour les Rajaouis qui se sont fait tout petit devant un adversaire qui ne demandait pas mieux.
Voyant que les Verts s’étaient recroquevillés en défense cherchant à se dégager n’importe comment, les joueurs de l’Etoile ont saisi cette aubaine en vue d’orchestrer des assauts qui n’ont pas tardé à déboucher sur le résultat escompté. Le bourreau des Verts n’était autre que l’Algérien Baghdad Bounedjah, auteur d’un doublé aux 20 et 25èmes minutes de jeu.
Une fois la parité rétablie, l’on s’attendait à un quelconque sursaut des Verts, mais il n’en fut rien, puisque les Tunisiens n’ont pas lâché prise, voulant à tout prix tuer le match le plus tôt possible. Fouzi Benzarti, pour qui le Raja n’a pas de secrets, a concocté un schéma tactique qui a anéanti un Raja complètement sonné ce dimanche. 
A dix et au fil des minutes, la tâche s’est compliquée davantage et les solutions se faisaient rares pour ne pas dire inexistantes. Fathi Jamal et ses poulains ne pouvaient que constater les dégâts avant qu’Alia Labrigui ne parvienne à tromper, à la 72ème mn sur un heading, la vigilance du keeper Khalid El Askri qui n’était pas dans un grand jour.
A signaler que la fin de match a été houleuse et ça risque, une fois encore, de coûter cher au Raja, notamment à Yacine Salhi qui, sous les objectifs des caméras, s’est faufilé jusqu’à l’arbitre pour s’en prendre à lui. Acte fort heureusement avorté, mais l’intention y a été. La CAF ne fermera sûrement pas les yeux pour le sanctionner.     
Défaite somme toute logique et élimination dont la responsabilité incombe à toutes les composantes du Raja qui se sont «appliquées» à ce que l’exercice 2014-2015 soit celui de tous les ratages. Pourvu que les Rajaouis retiennent la leçon et rectifient le tir à partir de la saison prochaine.
Bref, ils étaient au départ quatre clubs à représenter les couleurs nationales en compétitions africaines pour qu’il n’ y ait désormais que le MAT qui poursuivra l’aventure en Ligue des champions. Hormis le Raja, la RSB et le FUS ont été aussi éliminés en Coupe de la CAF, épreuve qui, autre fois, réussissait parfaitement aux clubs du terroir. 
 

​Iajour au Qatar



En attendant une confirmation parvenant du club du MAT, des sources médiatiques qataries annoncent le transfert de l’attaquant marocain Mohcine Iajour au club de Qatar. Il devrait ainsi rejoindre son ex-partenaire au Raja, Ismaïl Belmaâlem.
Iajour, qui aurait signé un contrat de 3 ans avec la formation qatarie, se trouve actuellement en stage de concentration avec l’équipe nationale qui affrontera vendredi prochain son homologue libyenne pour le compte de la première journée du groupe F des éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon.
A rappeler que Mohcine Iajour avait également été courtisé par les deux clubs égyptiens d’Al Ahly et du Zamalek.

Mohamed Bouarab
Mardi 9 Juin 2015

Lu 1347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs