Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Marocain sur deux voudrait émigrer


La situation économique, principale raison invoquée



Un Marocain sur deux  voudrait émigrer
L’émigration continue d’être une obsession chez les Marocains. En effet, 42% d’entre eux  déclarent avoir l’intention d’aller travailler et vivre ailleurs. C’est ce que révèle l’étude «Migration et compétences» basée sur une enquête réalisée fin 2012 auprès de 4.000 personnes.
« Il faut prendre ces chiffres avec réserve, car il y a une nuance entre ceux qui  souhaitent fortement partir sous d’autres cieux et ceux dont l’aspiration à quitter leur pays est faible», nous a précisé Mohamed Khachani, secrétaire général de l’Association marocaine des études et recherche sur la migration (AMERM) et coordinateur de ladite étude. Selon lui, compte tenu de certains critères, seulement 9% des migrants potentiels ont l’information, les documents et les moyens matériels les habilitant à émigrer.
Le secrétaire général de l’AMERM nous a précisé, par ailleurs, que ces résultats traduisent des intentions qui peuvent changer à tout moment. « On est dans une logique d’intention et pas celle de l’action. Et le passage entre les deux est tributaire de plusieurs facteurs », a-t-il expliqué.
 Mais qui sont ces Marocains qui ont l’intention de tout quitter pour d’autres horizons ? « Il s’agit en majorité d’hommes âgés entre 18 et 39 ans et dont le  niveau scolaire est moyen voire faible », nous a fait savoir Kachani. Les hommes représentent 60% des migrants potentiels contre 40% de femmes. La tranche d’âge des 18-39 ans en représente 64%, soit les deux tiers et celle des  18-29 ans en représente 40%. La répartition en diplômes démontre que plus de 80% de ces migrants potentiels ont un niveau d’étude faible.
Les régions où le plus grand nombre de personnes déclarent avoir l’intention d’émigrer sont Agadir (52%) et Marrakech (49%).  Tanger arrive en dernier. « Les deux premières régions ont une culture d’émigration très ancienne. Ceci d’autant plus qu’elles sont ouvertes sur le monde  vu leur statut de villes touristiques. La surprise vient de  la ville du Détroit  avec le peu de personnes désirant partir ailleurs. Pour nous, ce résultat trouve son explication dans l’essor économique qui a marqué la région ces derniers temps », nous a indiqué notre source.
Concernant les principales destinations, la France arrive en tête avec 32% suivie par l’Espagne (21%) et l’Italie (15%). « Il s’agit des destinations traditionnelles qui ne sont pas choisies au hasard puisqu’elles disposent d’une forte communauté marocaine », nous a précisé notre source avant d’ajouter: «Le Canada, les USA et les pays du Golfe font également partie des destinations préférées des personnes à forte qualification universitaire et professionnelle».   
L’enquête a également établi que la situation économique demeure  la principale raison invoquée pour justifier les intentions d’émigrer. Une raison qui ne tient pas la route longtemps puisqu’il s’avère que l’émigration n’améliore pas le niveau de vie: 74% des anciens émigrés sont pauvres et que certains émigrés (45%)  travaillent même sans contrat.
A noter que cette étude menée par l’AMERM en partenariat avec la Fondation européenne pour la formation (ETF) s’est basée sur un sondage auprès de 2600 émigrants potentiels et 1400 anciens émigrés, âgées entre 18 et 50 ans. Son but est de contribuer à l’amélioration des politiques migratoires à la fois au sein de l’UE et au Maroc en fournissant des données et des analyses de haute facture.
L’ETF a réalisé des études similaires en Albanie, en Egypte, en Tunisie, en Ukraine, au Tadjikistan (2006-08), en Arménie et en Géorgie (2011-12).

Hassan Bentaleb
Jeudi 28 Février 2013

Lu 761 fois


1.Posté par abderrahmane le 28/02/2013 10:54
Ce qui veut dire que les jeunes au Maroc n'ont pas trouvé une raison convaincante pour rester plus encore dans leur pays.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs