Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Institut des cultures d'islam inauguré à Paris




Un Institut des cultures d'islam inauguré à Paris
Un Institut des cultures d'islam, projet au financement inédit en France mêlant public et privé, qui rassemble espaces culturels et cultuels, a été inauguré jeudi à Paris par le maire socialiste Bertrand Delanoë, a constaté l'AFP.
La foule était venue en nombre assister à l'inauguration du bâtiment dans le quartier populaire et cosmopolite de la Goutte d'Or longtemps voué à la prière de rue.
L'originalité du financement de ce bâtiment de 1.400 mètres carrés réside dans le montage légal élaboré par la municipalité pour faire cohabiter sous le même toit une association gérant le culturel et une autre s'occupant de la partie cultuelle, la Société des habous et lieux saints de l'islam (liée à la Grande mosquée de Paris).
Le bâtiment est la propriété de la mairie tandis que le premier étage, où est installée une salle de prière de 300 m2, a été acheté par cette association cultuelle.
"Paris avait besoin d'un lieu d'échange et de partage qui fasse toute leur place aux cultures de l'Islam. Nous sommes là au coeur de la vocation universelle de la capitale", avait expliqué M. Delanoë dans le Journal du dimanche.
"C'est un projet inédit en France, totalement respectueux de la loi de 1905" sur la séparation des Eglises et de l'Etat, qui interdit à l'Etat de financer cultes et lieux de cultes, a souligné le maire de l'arrondissement Daniel Vaillant.
"Le principe de laïcité n'interdit pas aux collectivités de s'intéresser aux conditions dans lesquelles les gens prient", a-t-on fait valoir dans l'entourage de M. Delanoë.
L'édifice compte des salles d'exposition et d'enseignement (arabe ou wolof) ainsi qu'un hammam.
La nouvelle salle de prière ne suffira pas à combler la pénurie de lieux de culte musulmans dans le nord de Paris. Pour mettre fin à la polémique sur les prières de rue qui avait secoué le quartier en 2010-2011, l'Etat avait mis à la disposition des fidèles une ancienne caserne, qui voit converger chaque vendredi jusqu'à 6.000 personnes, six fois la capacité conjuguée de cette salle et d'une autre dont l'ouverture est prévue fin 2015 dans le même quartier.

AFP
Samedi 30 Novembre 2013

Lu 289 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs