Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trouver son génie : Conjuguer vie professionnelle et vie privée




Trouver son génie : Conjuguer vie professionnelle et vie privée
Ce genre de crise se dénoue lorsque les parents 97 parviennent à exprimer devant l'enfant les grandes caractéristiques de leur projet en invitant l'enfant à construire lui-même son propre projet en fonction de ses aspirations singulières.
La rencontre du féminin et du masculin
Les femmes et les hommes ont en général des manières assez différentes de construire leur projet.  
Les hommes ont tendance à se focaliser sur les objectifs à atteindre tandis que les femmes s'intéressent plus à la qualité des processus à mettre en oeuvre. Un homme sera souvent capable de définir quelques objectifs prioritaires qui lui apparaîtront comme une évidence alors qu'une femme aura plus de difficulté à définir ses objectifs mais pourra parler en long et en large, comme une évidence, de la qualité de vie qu'elle anticipe pour s'épanouir.
Il existe une très forte pression sociale aujourd'hui afin que les hommes acquièrent des qualités féminines en étant à l'écoute et en communiquant et que les femmes développent des qualités masculines en s'affirmant et en s'autonomisant.  
Cette pression sociale a l'avantage de donner la permission à chacun de développer sa part masculine et sa part féminine, ce qui était parfois plus difficile par le passé. Cependant, elle rend plus difficile aux hommes et aux femmes, l'affirmation de leur polarité propre. On aboutit parfois à une sorte de renversement où les femmes sont finalement plus autonomes que les hommes, et les hommes plus à l'écoute que les femmes. Pour un homme, c'est toujours une très grande richesse de développer sa part féminine.   Encore faut-il qu'il ait pu au préalable s'affirmer dans sa dimension masculine. Pour une femme de même, c'est une grande richesse d'affirmer sa part masculine, encore faut-il que sa part féminine ait pu s'épanouir au préalable.
Il y a en chacun de nous un homme et une femme mais aussi toute une multitude de personnalités et de facettes que nous acceptons plus ou moins et qui sont plus ou moins acceptées par notre environnement.
Cela est intéressant d'être à l'écoute de toutes ces facettes de nous-même. Et plus particulièrement celle-là même que nous avons tendance à rejeter ou que notre entourage a du mal à accepter. C'est souvent ces facettes qui contiennent les talents les plus hors du commun, les plus exceptionnels et qui sont donc les plus riches en potentiel.   Il est très intéressant de pouvoir se soutenir en tant qu'homme et en tant que femme dans la valorisation mutuelle du génie de chacun, car le regard féminin et le regard masculin, en se portant l'un sur l'autre, révèlent une multitude de caractéristiques que l'individu resté dans la solitude a du mal à comprendre.
Dans cette dynamique du couple, qui transforme la rencontre en un long émerveillement des possibilités de chacun, l'enjeu est d'apprendre à aimer l'autre de façon inconditionnelle en l'aidant à dépasser sa timidité envers lui-même. Il faut aussi oser apprendre à l'autre à s'envoler sans craindre que, pour autant, il ne vous échappe.
Les enfants : naissance, croissance, adolescence et indépendance
Un enfant qui naît, c'est un nouveau monde qui surgit pour réinventer tout ce qui existe. C'est pourquoi toute naissance est fascinante. Une naissance n'est pas simplement la naissance d'une nouveauté dans le tout, mais la renaissance du tout dans la nouveauté.
Un enfant nous fait découvrir le monde à travers ses yeux et il apprend à regarder le monde à travers nos yeux. Un enfant se développe dans la réalité que nous avons su, en tant que parents, lui construire pour l'accueillir. Cette réalité, qui est constituée par nos talents et notre projet de vie, est son berceau et son point de départ. Mais, par définition, l'enfant a pour vocation d'aller ailleurs et d'inventer son propre chemin à travers ses talents pour créer la réalité qui, finalement, lui conviendra et qu'il donnera à son tour comme berceau à ses enfants.
Il n'y a nulle culpabilité à être ce que l'on est et à ne pouvoir donner à ses enfants que la réalité que l'on a su construire pour soi. Il n'y a nulle culpabilité de la part de l'enfant à se nourrir pleinement de la réalité parentale pour ensuite s'autonomiser et construire par ses propres moyens une réalité différente. Tout le dialogue parent-enfant est enrichi par cette dialectique du glissement de la dépendance vers l'autonomie qui prend des caractéristiques différentes tout au long de l'enfance, de l'adolescence et de la vie adulte. C'est un long cheminement où chacun peut s'épauler dans la difficulté qui consiste à exister dans l'authenticité de soi-même.
Réactualisation
L'actualité est en marche. Je cours derrière elle En essayant de la rattraper. L'actualité est en marche. Je cherche à la devancer. Rester derrière l'actualité, c'est ne pas se remettre en cause. La devancer, c'est réactualiser sa course Et réactualiser sa course, c'est anticiper l'actualité. Son projet de vie, c'est quelque part une actualité à réactualiser éternellement…

Libé
Jeudi 6 Septembre 2012

Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs