Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième ratage de rang du WAC en Coupe de la CAF : Le WAC s’ingénie à se compliquer la tâche




Troisième ratage de rang du WAC en Coupe de la CAF : Le WAC s’ingénie à se compliquer la tâche
Apparemment, il y a des équipes qui s’appliquent à merveille pour rater leurs sorties. Le WAC en fait partie d’ailleurs. Après le semi-échec de Dolisie, un nul (1-1) contre les Congolais de l’AC.Léopards, et le revers de Casablanca, un autre match nul devant le Stade Malien, place dimanche à Bamako au cinglant revers devant le club malien de Djoliba (2-1) et ce, pour le compte de la troisième journée du groupe «B» de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Ce fut une partie où le WAC est passé à côté de la victoire, ou du moins de l’issue de parité. Bien en place  durant le premier half, les Casablancais ont abordé cette rencontre pied au plancher, se créant de réelles occasions de but, lamentablement manquées par Yassine Houassi et Mohamed Berrabeh qui  a raté un penalty. Fort heureusement que les Wydadis n’ont pas lâché du lest et sur un «centre-caviar» de Yassine Lakhal, une fois encore le meilleur du groupe, Houassi ouvre la marque à la 38ème minute du jeu.
Lors de la seconde mi-temps, les Maliens se sont montrés beaucoup plus entreprenants mais sans pour autant trop inquiéter un Wydad qui s’acheminait vers le gain de la partie. Sauf que les Rouges ont tenu à se compliquer la tâche, offrant des cadeaux à l’adversaire pour revenir et gagner le match. Une bévue monumentale de Rabeh à la 75ème mn a permis à Djoliba d’égaliser grâce à un retourné d’Aliou Bagayoko et une faute de Lamyaghri sanctionnée par un tir au but transformé avec succès par le même Bagayoko au temps additionnel.
Il faut dire que les joueurs du WAC ont manqué de fraîcheur en fin de partie et les changements apportés par le coach Benito Floro, plus que jamais dans de beaux draps, n’ont apporté rien de probant.   Le WAC boucle ainsi la phase aller de ce concours sur un couac qui risque de lui coûter cher au décompte final. Après trois matches ponctués par deux nuls et une défaite, le Wydad ferme la marche de la poule avec deux unités au compteur ex aequo avec le Stade Malien accroché, samedi dernier, par AC Léopards (1-1), toujours pour le compte de cette troisième manche. La pole position revient de droit à Djoliba, fraîchement sacré champion du Mali, qui porte son capital points à 7, soit 4 longueurs d’avance sur son dauphin, l’AC Léopards.
Pour se qualifier au stade des demi-finales, tour réservé aux deux premiers du groupe, le WAC doit se ressaisir de plus belle au cours de la phase-retour où il aura à se produire en deux temps à domicile (4ème journée contre Djoliba entre le 14 et le 16 septembre et 5ème journée face à l’AC Léopards entre le 5 et 7 octobre) et une fois à l’extérieur (6ème journée contre le Stade Malien entre le 19 et le 21 octobre).
Dans le groupe «A», la troisième manche a vu l’équipe soudanaise d’Al Merreikh conforter sa place en haut du tableau avec 7 points et ce, après avoir surclassé dans une confrontation cent pour cent soudanaise Ahly Shandy (3ème avec 3 pts) par deux buts à zéro. Le troisième club soudanais de ce groupe, Al Hilal (2ème avec 5 pts), a forcé le nul (1-1) en dehors de ses bases aux dépens de la formation congolaise d’Interclube qui ferme la marche avec un seul point.
Par ailleurs en Ligue des champions, après l’expulsion par la CAF de l’équipe tunisienne de l’Etoile du Sahel suite aux incidents qui ont émaillé la rencontre contre l’Espérance de Tunis, un seul match a été au programme pour le compte de la 5ème journée du groupe «A».  Une rencontre purement formelle entre l’Espérance et les Nigérians de Sunshine, tous deux qualifiés au dernier carré et qui a tourné à l’avantage des Tunisois, tenants du titre, par un but à zéro.
L’équipe algérienne de l’Association sportive de Chlef, déjà éliminée, a été exempte.
Au groupe «B», les Congolais du TP Mazembe ont assuré leur passage à la demi-finale suite à leur succès (2-0) sur les Egyptiens d’Al Ahly qualifiés bien avant cette manche. L’autre match de cette poule s’est achevé sur un nul (1-1) entre l’équipe égyptienne du Zamalek, qui glane son premier point de la compétition, et son homologue ghanéenne de Berekum Chelsea. 

MOHAMED BOUARAB
Mardi 4 Septembre 2012

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs